ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 17/01/2017 : L’ASPTTM grignote son retard

La victoire des Mulhousiennes dimanche à Saint-Raphaël (3-1) et le tie-break certes victorieux de Béziers au Cannet, hier soir, permettent aux Alsaciennes de réduire l’écart en tête de la Ligue A féminine. L’ASPTTM est désormais à deux points de la première place.

En s’imposant dimanche après-midi à Saint-Raphaël (3-1 : 25-16, 25-16, 16-25, 27-25), dans le fief des championnes de France en titre, l’ASPTT Mulhouse ne s’est pas limitée à remporter un succès de prestige.

Certes, les Raphaëloises flirtent avec les dernières places qualificatives aux play-offs. Mais, sur le papier, leur effectif est beaucoup plus complet par rapport à l’équipe championne de France. Et, à l’inverse d’une formation mulhousienne où chaque joueuse a trouvé ses repères, Saint-Raphaël se cherche encore. En attendant, cette situation fait l’affaire de l’ASPTTM qui accueillera Vandoeuvre-Nancy, samedi prochain (à 20 h) au Palais des sports, en position de force.

Trois jours après leur élimination en Coupe d’Europe, on pouvait craindre le pire pour les Mulhousiennes face à une formation raphaëloise qui venait de prendre un set aux Polonaises de Dabrowa-Gornicza en Ligue des champions.

Coaching gagnant

Les deux premiers sets, soldés sur des scores sans appel (25-16 et 25-16), ont toutefois marqué la fin des illusions locales. « Pendant ces deux sets, on a été très relâchées, très disciplinées mais aussi très exigeantes , raconte Magali Magail, le coach postier. On a su imposer notre jeu. Dans la 3e manche, face à un adversaire qui avait le dos au mur, on a été trop faciles et on s’est laissé surprendre (16-25). Ensuite, le mérite des filles a été de réagir. On était beaucoup mieux au contre, avec Alina Albu et Olga Trach, et dans la relation block-défense. Même si on gagne sur le fil (27-25) , nous n’aurions jamais dû être inquiétées en menant de quatre points jusqu’en milieu de set ». À Beveren, le coach postier avait fait le choix de titulariser d’entrée Angie Bland au centre à la place de la capitaine Alina Albu-Ilie. « Je voulais préserver Alina, qui a été très sollicitée depuis le début de saison » , avait expliqué Magali Magail. Dimanche, la capitaine franco-roumaine a retrouvé son poste et son niveau d’excellence. « Je n’ai aucun scrupule à avoir , poursuit le coach. Angie – Bland – revient dans un groupe qui a gagné pendant deux mois sans elle. Il lui faut regagner sa place ! »

Les meilleures échéances sont encore à venir pour l’ASPTT Mulhouse et rien n’est encore acquis à ce jour. Néanmoins, même si l’intérêt mulhousien consiste à garder Béziers dans le viseur, il est particulièrement rassurant de bénéficier d’une marge de sécurité de neuf points dans la course pour les places européennes, qui concerneront au minimum les quatre premiers du championnat. Pour l’instant, tout baigne à l’ASPTTM !

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 23/03/2019 20:00 MOUGINS | MULHOUSE
LE 30/03/2019 20:00 MULHOUSE | LE CANNET
LE 06/04/2019 20:00 NANTES | MULHOUSE

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 58 20 19 1
2.Cannes 50 20 18 2
3.Le Cannet 46 20 16 4
4.Nantes 42 20 15 5
5.Venelles 35 20 12 8
6.Béziers 31 20 10 10
7.St-Raphaël 29 20 8 12
8.Paris St-Cloud 27 20 9 11
9.Vandoeuvre Nancy 25 20 9 11
10.Marcq en Baroeul 22 20 6 14
11.Mougins 21 20 7 13
12.Chamalières 17 20 6 14
13.Quimper 12 20 4 16
14.France Avenir 2024 2 20 1 19
Tous les résultats