ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 23/10/2017 : L’ASPTTM ne fait plus peur !

Les volleyeuses mulhousiennes ont concédé leur première défaite de la saison, hier à Vandoeuvre-Nancy, face à des Lorraines qui ont mis un terme à une série de 17 défaites consécutives face à l’ASPTT Mulhouse.

La laborieuse victoire acquise face à Chamalières avait laissé une impression mitigée concernant l’équipe mulhousienne. Certes, le week-end dernier, elle avait à chaque fois bien réagi pour s’assurer le gain des trois manches. Mais sans jamais donner l’impression de maîtriser son sujet. Hier, à Nancy, face à une formation lorraine bien meilleure que Chamalières, l’ASPTTM a d’abord effacé ce sentiment de fébrilité.

Du moins, jusqu’à la fin du 3e set… Avant de sombrer pour de bon ! « Vandoeuvre nous a dominées, surtout au filet , a reconnu en fin de rencontre Léa Soldner. Je trouve qu’on n’a pas pris trop cher en service-réception… Mais au block, d’habitude notre point fort, nous n’avons pas été suffisamment décisives ! »

Un 3e set fatal

Jusqu’à la fin de ce 3e set, tout allait bien pour les Mulhousiennes orchestrées à la passe, à partir de 6-3 au 2e set, par Alexa Dannemiller. Britt Herbots (21-22) et Hayley Spelman au service (21-23) ont donné de l’air. Il restait néanmoins à concrétiser des balles de set (22-24) que Vandoeuvre avait bien vendangées dans la première manche. Mais, c’était avant qu’Alexia Djilali, l’ex-Mulhousienne, n’entre en jeu. Or, sous l’impulsion de la libéro américaine Amanda Benson, Alexia Djilali (8/12 en attaque) et Isaline Sager-Weider (12/13 et 3 blocks) ont validé au filet les exploits de la défense lorraine. Cette dernière a notamment annulé les deux premières tentatives (24-24) avant que la Tchèque Petra Kojdova ne s’en mêle (25-25, 26-26). Et finalement, Hayley Spelman, la meilleure attaquante mulhousienne, s’est déployé au filet, a frappé suffisamment fort pour que personne ne puisse toucher la balle…

Sauf que cette petite diagonale était trop croisée et qu’elle offrait la manche aux Lorraines (26-28).

« Tout le monde veut notre peau »

L’ASPTTM venait de laisser passer sa chance et le 4e set revenait de droit aux plus audacieuses. Et là encore avec une balle de match à l’image de la rencontre. Isaline Sager-Weider, sur son 3e contre gagnant, attrapant la grande Américaine de Mulhouse (25-18).

À l’inverse d’un groupe mulhousien déçu pour ne pas dire abattu, les Lorraines savouraient leur exploit. « C’est le bon côté du calendrier… On joue les gros d’entrée dans des matches où nous n’avons rien à perdre , confie Alexia Djilali. Et c’est là qu’on peut créer l’exploit ! Pour moi, le plaisir est multiplié. D’abord on gagne et ensuite c’est contre Mulhouse. Ça fait quatre ans que je suis à Nancy et je n’ai connu que des défaites face à l’ASPTTM, jusque-là ! »

Pour Magali Magail, la pilule était plus dure à avaler. « On est tombé sur une équipe qui défend énormément , constate le coach postier. Avec une libéro (Amanda Benson) qui nous a tuées en remontant toutes les balles à la fin des 2e et 3e sets. J’avais prévenu… Comme on est champion en titre, on est l’équipe à battre et tout le monde veut notre peau ! Ce sera comme ça toute la saison… » Les Mulhousiennes ont appris à leurs dépens, hier en Lorraine, que les conséquences d’un titre ne se limitent pas aux seuls honneurs !

 

Article signé De notre envoyé spécial, Christian Entz

Calendrier

LE 14/12/2018 20:00 MULHOUSE | MOUGINS
LE 22/12/2018 20:00 LE CANNET | MULHOUSE
LE 12/01/2019 20:00 MULHOUSE | NANTES

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 22 8 7 1
2.Cannes 21 8 8 0
3.Le Cannet 19 8 7 1
4.Nantes 15 8 6 2
5.Paris St-Cloud 15 8 5 3
6.Vandoeuvre Nancy 12 8 4 4
7.Béziers 11 8 3 5
8.St-Raphaël 11 8 3 5
9.Venelles 10 8 3 5
10.Mougins 9 8 3 5
11.Marcq en Baroeul 8 8 2 6
12.Chamalières 6 8 2 6
13.Quimper 5 8 2 6
14.France Avenir 2024 4 8 1 7
Tous les résultats