ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 02/03/14 : Spassiba beaucoup !

Un Palais plein à craquer, du grand spectacle jusqu’à 23-19 au 3e set et deux équipes somptueuses… C’est ce qu’on retiendra de cette demi-finale retour de la Coupe d’Europe qui a fini par sourire aux Russes d’Odintsovo sans que l’ASPTTM ait démérité. Dommage que ça s’arrête !

La nouvelle de Dresde, arrivée en fin d’après-midi et annonçant la qualification d’Ekaterinbourg en finale de la Coupe de la CEV, avait valeur d’avertissement. Les Allemandes avaient gagné (3-2) en Russie… Hier, elles ont perdu (1-3) chez elles. On n’attaque pas impunément la Russie sans en subir de fâcheuses conséquences. Et dans les rangs d’Odintsovo, la titularisation d’Ekaterina Pankova-Kosianenko, la meilleure passeuse de l’Euro 2013, ne présageait rien de bon.

Deux sets perdus 21-25

Pendant deux sets, l’ASPTTM a soutenu la comparaison avec son illustre adversaire grâce à une excellente Petya Tsekova (12/27), bien secondée par Ana Lazarevic et les centrales Yulia Ferulik (6/13) et Alina Albu (7/13). Du moins jusqu’à 20-20 avant de subir la même sanction à chaque fois 21-25 avec la jolie mais redoutable Anastasia Bavykina à la conclusion. Dès lors, les Russes étaient assurées de disputer, au pire, le golden set. Et le couteau sous la gorge, les Mulhousiennes ont alors, pour la première fois dans le match, pris la direction des opérations (4-1, 9-6, 14-10, 20-14). À 23-19, il était dit que l’ASPTT Mulhouse sauverait l’honneur. Mais c’était sans compter sur Natalia Malykh qui, au service, alignait les points comme on enfile des perles avant la conclusion de la grande (2,02 m) Iulia Merkulova.

« Par rapport aux Russes on manque encore de vécu ! »

Par rapport au match aller, les Russes ont beaucoup mieux défendu. « Elles nous ont usées psychologiquement, admettait en fin de match Magali Magail. On envoyait des missiles et elles remontaient tout. Et on a fini par se poser trop de questions ! »

Odintsovo sera en finale et c’est largement mérité. Il n’empêche qu’un Palais garni et enthousiaste de la sorte, avec plus de 3500 spectateurs, ça donne envie de recommencer au plus vite avec une ASPTTM forcément meilleure à entendre Petya Tsekova : « Par rapport aux Russes on manque encore de vécu ! »

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 74 26 24 2
2.Cannes 67 26 24 2
3.Le Cannet 59 26 20 6
4.Nantes 50 26 19 7
5.Béziers 43 26 14 12
6.Venelles 42 26 14 12
7.St-Raphaël 42 26 12 14
8.Marcq en Baroeul 35 26 10 16
9.Paris St-Cloud 33 26 11 15
10.Mougins 29 26 10 16
11.Vandoeuvre Nancy 29 26 10 16
12.Chamalières 19 26 7 19
13.Quimper 19 26 6 20
14.France Avenir 2024 2 26 1 25
Tous les résultats