ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 03/12/2018 : Léa sort de l’ombre

La libéro Léa Soldner a été déterminante dans la victoire de l’ASPTT Mulhouse face à Béziers samedi soir au Palais des sports, où elle a abattu un boulot colossal en défense.

Le public du Palais des sports s’est mis à scander son prénom lors des deuxième et troisième sets. « Léa, Léa, Léa » , a-t-il repris en chœur de longues minutes durant. L’intéressée a fait comme si de rien n’était, continuant à se démener sur le terrain, en particulier en défense, prenant une part active au succès de l’ASPTT Mulhouse, le sixième en Ligue A féminine, face à Béziers, champion de France en titre (3-0).

Léa Soldner, car c’est d’elle qu’il s’agit, a pourtant été particulièrement touchée par ces encouragements. « Ça m’a vraiment fait plaisir. En temps normal, je ne suis jamais sous les feux de la rampe. Je suis une figure de l’ombre. Celui qui vient voir un match et n’est pas un connaisseur va repérer les filles qui mettent les points, pas celles qui font le travail, parfois ingrat, en amont » , poursuit-elle en souriant. « Cela ne me dérange absolument pas. Je ne suis pas du genre à me mettre en avant, bien au contraire. J’essaye juste de faire mon boulot du mieux possible. » 

« J’avais bien préparé le coup »

Samedi soir, la libéro a fait bien plus, jouant un rôle décisif dans les moments clés. « Elle a été exceptionnelle » , estime Magali Magail, le coach postier. « J’ai senti que le public était proche et fier de moi, ça m’a fait chaud au cœur » , reprend la jeune femme de 22 ans. « De mon côté, je suis contente de lui avoir donné satisfaction. » 

Même si elle a du mal à l’exprimer, Léa Soldner est bien consciente d’avoir tiré son épingle du jeu face à une formation héraultaise qui a tenu la dragée haute à l’ASPTTM durant les deux premiers sets (28-26 et 25-20) avant de lâcher prise dans le troisième (25-18).

« C’est toujours compliqué de parler de moi » , lâche-t-elle en toute franchise avant de se lancer. « Je crois que je viens de faire l’un de mes meilleurs matches. Mais je suis incapable d’expliquer pourquoi ! J’avais envie de bien faire, comme toujours, j’étais bien, en réussite… et voilà. J’avais bien préparé le coup, j’avais beaucoup discuté avec Magali, je savais comment me placer sur chaque joueuse adverse en défense. » 

Sans bien savoir pourquoi, la joueuse était impatiente de disputer ce match. « La semaine a été longue » , reconnaît-elle. « Mercredi, à l’entraînement, j’avais hâte d’être samedi. J’aurais été ravie si la rencontre avait eu lieu dès jeudi ! Je savais que Béziers est une belle équipe, avec de bonnes individualités, difficile à manœuvrer. J’étais pressée d’en découdre. » 

« Des sacrifices en défense »

Mais Léa Soldner le répète haut et fort, elle n’est pas la seule à avoir apporté sa pierre à l’édifice samedi soir et cette victoire est une nouvelle fois « avant tout collective » , à l’image notamment des changements effectués en cours de route, « qui ont tous apporté quelque chose » comme le soulignait Magali Magail à l’issue de la partie.

« Nous avons longtemps été menées durant les premier et deuxième sets. Nous avons fait preuve de patience et attendu notre heure » , poursuit la libéro. « Le rapport de force s’est inversé au cours du deuxième set. Nous avons fait des sacrifices en défense et nous avons rapidement pris le dessus. Le public a apprécié et répondu présent. Il a lui aussi pesé dans la balance et joué un rôle dans notre réussite ! » 

Article signé Sandrine Pays

Calendrier

LE 14/12/2018 20:00 MULHOUSE | MOUGINS
LE 22/12/2018 20:00 LE CANNET | MULHOUSE
LE 12/01/2019 20:00 MULHOUSE | NANTES

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 22 8 7 1
2.Cannes 21 8 8 0
3.Le Cannet 19 8 7 1
4.Nantes 15 8 6 2
5.Paris St-Cloud 15 8 5 3
6.Vandoeuvre Nancy 12 8 4 4
7.Béziers 11 8 3 5
8.St-Raphaël 11 8 3 5
9.Venelles 10 8 3 5
10.Mougins 9 8 3 5
11.Marcq en Baroeul 8 8 2 6
12.Chamalières 6 8 2 6
13.Quimper 5 8 2 6
14.France Avenir 2024 4 8 1 7
Tous les résultats