ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 04/11/2018 : Les Mulhousiennes restent invaincues

Les joueuses de l’ASPTT Mulhouse ont logiquement battu le promu Marcq-en-Barœul (3-0), hier soir au Palais des sports, décrochant leur troisième victoire de suite en Ligue A féminine.

Si Marcq-en-Barœul a perdu ses deux premiers matches de championnat, les Nordistes ont fait douter leurs adversaires – Saint-Cloud et Nantes – en empochant deux sets à chaque fois. Magali Magail, l’entraîneur de l’ASPTT Mulhouse, se méfiait donc du promu en Ligue A, qui affrontait son équipe hier soir au Palais des sports.

D’ailleurs, les visiteuses se montrent d’emblée très accrocheuses, à l’image de la passeuse Zoila La Rosa. Celle-ci utilise bien ses deux centrales, qui marquent les cinq premiers points de leur formation. Les Marcquoises défendent bien et s’appuient sur une Moma percutante en attaque. Les Alsaciennes ont, elles, du mal à scorer et ne parviennent pas à se défaire de ces encombrantes Nordistes.

Les égalités se succèdent tout au long du premier set (3-3, 7-7, 11-11, 15-15) avant que les Alsaciennes ne marquent légèrement le pas (17-20), elles qui n’avaient jusqu’alors pas compté plus d’une longueur de retard. Loin de paniquer, elles resserrent les rangs, ramenant des balles et retrouvant davantage d’efficacité au filet. Carli Snyder et les siennes raflent finalement la mise de justesse 25-22.

Désireuses de ne pas vivre pareille mésaventure lors de la deuxième manche, les filles de l’ASPTTM reprennent les débats bille en tête. Plus agressives en attaque, omniprésentes au contre et en défense, elles prennent rapidement le large (5-4 à 9-4). Ne parvenant ensuite plus à marquer sur la première balle, elles laissent des joueuses de Marcq-en-Barœul toujours aussi combatives revenir dans le coup (12-11).

Olga Trach fait le job

Magali Magail fait alors appel à Olga Trach, qui n’avait pas encore mis le pied sur le terrain. La centrale ukrainienne fait son job sans se poser de question et, en inscrivant trois points, donne une nouvelle impulsion à son équipe (19-12). Les Mulhousiennes sont sur de bons rails : elles imposent leur jeu, notamment en attaque (45 % à 11/24 contre 32 % à 8/25 dans ce deuxième set), effectuent moins de fautes directes, mettent la réception adverse à mal. Elles conservent leur avance (20-14) et l’emportent haut la main 25-15.

Sur leur lancée, les Haut-Rhinoises frappent un grand coup dès le coup d’envoi du 3e  set en creusant un écart conséquent (9-3). Emmenées par une Papafotiou qui, comme souvent, varie bien le jeu, elles semblent bien parties pour boucler les débats en deux temps, trois mouvements. Mais elles commettent à nouveau des fautes directes (10 contre 4 dans ce troisième set) et remettent dans le match des adversaires qui n’en demandaient pas tant (12-9, 13-11).

Heureusement, Frantti veille au grain et tire vers le haut des Mulhousiennes qui tiennent leurs adversaires à distance, avec notamment cinq services gagnants et trois blocks, mais aussi plusieurs attaques à trois mètres, à leur actif (18-13). Les joueuses de Magali Magail vont encore commettre quelques fautes directes avant d’avoir le dernier mot 25 à 21.

Avec cette nouvelle victoire, la troisième en trois journées, les Mulhousiennes sont toujours invaincues. De bon augure pour la suite des événements, avec un nouveau match dès mercredi à Lodz, en Pologne, en Ligue des champions, compétition dans laquelle elles n’ont pas non plus concédé la moindre défaite. Pour l’instant, tous les voyants sont au vert.

Article signé Sandrine Pays

Calendrier

Le calendrier de la ligue n'est pas disponible pour le moment

Classement

PTS MJ G P
Tous les résultats