ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 08/01/2019 : Anastasia GUERRA en renfort.

La réceptionneuse/attaquante italienne de 22 ans Anastasia Guerra a signé hier en faveur de l’ASPTT Mulhouse, où elle remplace Bojana Markovic, et pourrait disputer son premier match avec sa nouvelle équipe dès samedi.

L’ASPTT Mulhouse, leader de la Ligue A féminine devant Cannes et Voléro Le Cannet, était à la recherche d’un joker médical pour remplacer Bojana Markovic, sa réceptionneuse/attaquante serbe, blessée et absente pour a priori encore trois mois ( L’Alsace du 20 décembre 2018 et du 7 janvier). Elle l’a trouvé en la personne d’Anastasia Guerra, jeune Italienne de 22 ans, qui s’est engagée hier avec le club alsacien jusqu’à la fin de la saison.

« Elle a fait un essai il y a quelques jours et a tout de suite trouvé sa place dans le groupe » , se réjouit Magali Magail, « contente et soulagée » d’avoir trouvé rapidement une joueuse correspondant au profil recherché et disponible dans la foulée. « Elle a toutes les qualités requises » , assure le coach postier, rappelant que l’embauche d’un nouvel élément était indispensable alors que l’équipe a un mois de janvier très chargé (sept matches dont cinq en déplacement, toutes compétitions confondues, d’ici le 2 février). « Nous n’avions pas le choix, nous ne pouvons pas nous passer d’une rotation. »

« Hâte d’entrer dans le vif du sujet »

Anastasia Guerra a retrouvé ses nouvelles coéquipières avec plaisir, hier après-midi à son retour d’Italie. « Lorsque je suis venue le 2 janvier, j’ai tout de suite beaucoup aimé les filles, le coach et l’ambiance. J’espère que je pourrai aider l’équipe. J’espère aussi que nous allons devenir championnes de France et atteindre les quarts de finale de la Coupe de la CEV, car nous serions dans ce cas opposées à Busto Arsizio, le club avec lequel je me suis entraînée ces dernières semaines afin de rester en forme » , résume la native de Castelfranco Veneto, à côté de Padoue.

Anastasia Guerra n’a jusqu’à présent évolué qu’au sein d’équipes italiennes, exception faite d’un court passage de quelques semaines à Shanghai (D1 chinoise) en octobre et novembre derniers.

« Il y a eu des problèmes avec mon contrat et j’ai préféré rentrer en Italie » , confie l’intéressée, ravie de vivre « une nouvelle expérience » à l’étranger. « Je me réjouis beaucoup de poursuivre ma carrière en France, un pays que je ne connais pas. J’ai hâte d’entrer dans le vif du sujet et j’espère être sur le terrain samedi soir ! » Celle qui a été élue MVP des championnats d’Europe juniors féminins 2013 s’est tournée vers le volley-ball alors qu’elle était âgée d’une quinzaine d’années et avait déjà pratiqué un certain nombre de sports. « J’étais très grande, 1,80 m, et j’ai considéré que c’était le meilleur choix. »

« Nous ne maîtrisons pas tout le processus »

Anastasia Guerra, qui depuis a pris six centimètres, a passé trois saisons à Bruel Volley Bassano, où elle a tout appris, avant de porter le maillot de Club Italia (en A2 en 2014-2015, en A1 en 2015-2016) et de Pomi Casalmaggiore (en A1 de 2016 à 2018, avec une médaille d’argent lors du championnat du monde des clubs 2016).

La réceptionneuse/attaquante italienne pourrait être qualifiée pour la rencontre de ce samedi (20 h au Palais des sports) face à Nantes à l’occasion de la 11ejournée de championnat.

« Nous allons tout faire pour, sachant que nous ne maîtrisons pas tout le processus » , souligne Magail Magail, estimant malgré tout qu’il y a « de fortes chances » pour que sa recrue dispute effectivement son premier match sous les couleurs de l’ASPTT Mulhouse ce week-end.

Article signé Sandrine Pays

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
0.BÉZIERS 0 0 0 0
0.CANNES 0 0 0 0
0.CHAMALIÈRES 0 0 0 0
0.FRANCE AVENIR 2024 0 0 0 0
0.LE CANNET 0 0 0 0
0.MARCQ-EN-BAROEUL 0 0 0 0
0.MOUGINS 0 0 0 0
0.MULHOUSE 0 0 0 0
0.NANTES 0 0 0 0
0.PARIS ST-CLOUD 0 0 0 0
0.PAYS D'AIX VENELLES 0 0 0 0
0.ST-RAPHAËL 0 0 0 0
0.TERVILLE FLORANGE 0 0 0 0
0.VANDOEUVRE 0 0 0 0
Tous les résultats