ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 08/11/2018 : Les regrets de Ciara

La défaite 3-1 concédée mercredi soir à Budowlani Lodz, en Pologne, lors du match aller du 3e tour des qualifications de la Ligue des champions, laisse un goût amer à l’ASPTT Mulhouse, en particulier à Ciara Michel, la seule à avoir disputé la rencontre dans son intégralité.

Hier matin, alors qu’il s’apprêtait à replonger dans les statistiques de la rencontre avant de prendre le bus pour rallier Varsovie et de monter dans l’avion pour rentrer à Mulhouse, Christophe Magail résumait très bien le sentiment général ressenti par toute l’équipe de l’ASPTTM après la défaite concédée mercredi soir à Budowlani Lodz, en Pologne, lors du match aller du troisième tour des qualifications de la Ligue des champions (3-1) : « Je suis partagé entre la déception d’avoir perdu et la satisfaction d’avoir fait douter les joueuses locales. Nous avions les armes pour les battre, même si elles sont très fortes, comme nous nous y attendions » , notait l’adjoint de Magali Magail. « Ce résultat est donc à la fois frustrant et encourageant. »

« Le groupe est en construction »

Les Alsaciennes peuvent nourrir bien des regrets : elles ont laissé filer le premier et surtout le deuxième set (27-25 et 29-27) en raison de ces petits riens qui changent tout, en l’occurrence quelques fautes à l’attaque dans le money-time en grande partie dues à un manque d’expérience, de lucidité et de patience, fatales face à un contre adverse d’une rare efficacité. « Le groupe est jeune et en construction » , rappelle Christophe Magail. « Il doit apprendre de ces erreurs et faire mieux la prochaine fois. »

Dos au mur, les filles ont réagi dans le troisième set, qu’elles ont remporté (22-25), avant de craquer dans le quatrième (25-17).

Ciara Michel, l’aînée de l’effectif mulhousien (33 ans), avait du mal à cacher sa déception. Très peu sollicitée lors des deux précédents matches de Ligue des champions, contre les Bosniennes de Jedinstvo Brcko, elle a en revanche disputé la rencontre contre Budowlani Lodz dans son intégralité et rendu une copie tout à fait correcte avec une efficacité de 56 % à l’attaque. Si elle n’a pas grand-chose à se reprocher, la grande centrale (1,95 m) américaine naturalisée britannique aurait bien évidemment préféré un autre dénouement.

« Nous étions les outsiders de ce match. Nous n’avions rien à perdre, aucune pression, nous pouvions jouer de façon totalement libérée. Mais peut-être avons-nous manqué de confiance en nous » , avance la joueuse, licenciée à l’ASPTT Mulhouse pour la seconde saison. « Nous avons gagné le troisième set, je suis persuadée que nous aurions pu gagner les deux premiers aussi. Je n’arrive d’ailleurs pas à m’expliquer pourquoi nous les avons perdus. Sans doute parce que nous n’étions pas assez concentrées. »

« Capables de les battre »

Celle qui a été sacrée meilleure centrale de Ligue A féminine alors qu’elle défendait les couleurs de Saint-Raphaël, en 2016-2017, a du mal à cacher un léger agacement. « Les Polonaises sont fortes, mais nous le sommes tout autant ! » , lâche-t-elle d’une voix douce, mais ferme. « Nous sommes capables de les battre mardi prochain au Palais des sports, j’en suis intimement convaincue. »

En attendant, les Haut-Rhinoises doivent digérer et gérer cette première défaite de la saison. « Perdre à un moment donné, c’est normal, aucune équipe ne peut gagner tous ses matches » , poursuit la jeune femme avec un flegme très « british ». « Nous avons toutes les qualités nécessaires pour aller très loin, c’est l’essentiel. »

Et vous pouvez compter sur Ciara Michel pour faire le nécessaire afin de préserver la cohésion du groupe : « Je suis la plus âgée de l’effectif, je peux faire profiter mes jeunes coéquipières de mon expérience, un peu comme le ferait une grande sœur. Et leur rappeler qu’elles doivent rester soudées quoi qu’il arrive. »

Article signé de notre envoyée spéciale, Sandrine Pays

Calendrier

Le calendrier de la ligue n'est pas disponible pour le moment

Classement

PTS MJ G P
Tous les résultats