ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 08/11/2018 : Mal payé pour l’ASPTT Mulhouse

Les joueuses de l’ASPTT Mulhouse se sont battues du premier au dernier point, mais n’ont pu éviter la défaite, hier soir en Pologne dans la salle de Budowlani Lodz, où elles disputaient le match aller du 3e tour des qualifications de la Ligue des champions (3-1).

Les joueuses de l’ASPTT Mulhouse savaient que le match aller du 3e tour des qualifications de la Ligue des champions n’aurait rien d’une partie de plaisir, hier soir en Pologne, dans le fief d’une équipe de Budowlani Lodz bénéficiant de la faveur des pronostics. Mais elles étaient décidées à ne rien lâcher du premier au dernier point.

Les Alsaciennes avaient bien préparé leur affaire et les consignes étaient claires : ne pas hésiter à prendre des risques, surtout au service, afin de déstabiliser au maximum leurs impressionnantes adversaires. Et elles n’ont pas ménagé leurs efforts.

Les Mulhousiennes démarrent d’ailleurs la partie sur les chapeaux de roue et prennent d’emblée les commandes (7-8). Si elles sont menées à l’une ou l’autre reprise, elles ne compteront jamais plus de trois longueurs de retard (12-9, 21-18, 23-20). Elles se battent jusqu’au bout, sauvant deux balles de set, et s’inclinent finalement 27-25 en raison, notamment, d’une efficacité moindre au block (1 contre 7 pour Lodz).

Sur leur lancée, les protégées de Magali Magail, toujours aussi concentrées et appliquées, font une nouvelle fois la course en tête dans le deuxième set, réalisant même un petit break (11-16). Elles commettent alors toute une série de fautes directes et relancent leurs adversaires (15-16). Mais elles repartent de l’avant (21-24), avant de laisser filer six balles de set. Elles sont bien mal récompensées de leur débauche d’énergie et perdent cette manche sur le fil 29-27, manquant de lucidité dans le money-time.

Menées à l’entame du troisième set (4-2), les Haut-Rhinoises, dos au mur, ne baissent pas les bras pour autant.

Un 3e set décroché avec le cœur

Cette fois sera la bonne : emmenées par une Bojana Markovic performante au relais d’une Ali Frantti moins efficace que d’habitude, elles relancent la machine et reprennent le contrôle des opérations. Elles ne lâchent pas prise et arrachent un set à des Polonaises auxquelles elles donnent bien du fil à retordre (22-25).

Dans la quatrième manche, les Mulhousiennes n’ont en revanche plus les ressources pour rivaliser et perdent le contact au tableau d’affichage en raison des services smashés d’une Jovana Brakocevic-Canzian toujours décisive dans les moments importants (6-0). À l’énergie et au courage, l’ASPTTM revient malgré tout encore une fois dans la partie (8-8). Mais les Postières ne possèdent pas l’expérience de solides Polonaises qui ont notamment pu compter hier soir sur Julia Twardowska et Agata Babicz pour faire la différence (25-27).

« Nous avons perdu un match, pas la qualification »

Si les Alsaciennes concèdent là leur première défaite de la saison (3-1), elles n’ont pas à rougir de leur prestation vu le niveau affiché par leurs adversaires. D’autant que tout espoir n’est pas perdu aux yeux de leur entraîneur.

« Nous devons nous servir de cette rencontre pour grandir , commente Magali Magail. Nous nous sommes inclinées en raison de notre manque d’expérience des grands rendez-vous, mais lorsque les Polonaises viendront chez nous, nous pourrons les regarder droit dans les yeux. Nous avons perdu un match, pas la qualification. »

Les Mulhousiennes savent ce qu’il leur reste à faire mardi prochain (20 h) au Palais des sports à l’occasion du match retour.

Article signé de notre envoyée spéciale à Lodz, Sandrine Pays

Calendrier

Le calendrier de la ligue n'est pas disponible pour le moment

Classement

PTS MJ G P
Tous les résultats