ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 09/03/2019: Un nouveau départ

Éliminée en demi-finale de la Coupe de France le week-end dernier, l’ASPTT Mulhouse, leader de la Ligue A féminine, veut se relancer en s’imposant ce soir (20h30) à Béziers à l’occasion de la 19e journée de championnat.

Lundi, les volleyeuses de l’ASPTT Mulhouse ont eu droit à une journée de repos, indispensable pour se remettre de l’éprouvant week-end qu’elles venaient de vivre.

Petit retour en arrière. Le Final Four de la Coupe de France a été organisé samedi et dimanche derniers au Palais des sports, où les leaders de la Ligue A féminine partaient avec la faveur des pronostics. Malheureusement pour elles, elles ont été éliminées par Nantes en demi-finale (1-3) et, même si elles ont ensuite battu Paris Saint-Cloud lors de la petite finale (3-0), elles sont restées sur un terrible sentiment d’échec.

Réunion avec toute l’équipe, entretiens individuels avec chaque joueuse : Magali Magail a fait le point avec ses troupes pour « comprendre ce qu’il s’était passé afin de ne pas revivre pareille mésaventure ».

« Tout le monde est d’accord : l’enjeu et les émotions ont pris le dessus sur le jeu et les filles n’ont pas montré leur vrai visage. Elles avaient envie de bien faire, elles ont tout donné, mais elles étaient paralysées par une pression dont elles n’ont jamais réussi à se libérer. Aucune d’entre elles ne veut être à nouveau confrontée à ce type de situation. Elles ont ressenti de la déception, de la frustration, de la tristesse, de la culpabilité, ont éprouvé des remords… C’est la pire chose qui puisse arriver en sport. Elles ont été affectées par ce qu’il s’est passé, mais elles sont prêtes à avancer. Elles sont tombées, mais elles se sont relevées et sont plus fortes qu’avant » , commente le coach postier, qui n’a qu’une idée en tête : remettre tout le monde sur de bons rails et atteindre l’objectif principal de la saison, devenir championnes de France pour la deuxième fois de l’histoire du club. « Nous devons accepter et assumer ce statut de favori qui risque de nous coller à la peau jusqu’en play-offs. Nous devons faire le nécessaire pour que le travail effectué et les sacrifices consentis depuis le début de la saison ne partent pas en fumée. »

Les Alsaciennes ont prouvé par le passé qu’elles sont capables de réagir de fort belle manière après une grosse désillusion. Il y a deux ans, par exemple, elles avaient vécu un scénario similaire, s’inclinant en demi-finale de la Coupe de France face à Béziers au Palais des sports (1-3). Elles avaient été sacrées championnes de France trois mois plus tard.

« Un véritable petit chaudron »

Dans l’immédiat, elles ont l’occasion de reprendre leur marche en avant, et de faire tomber dans leur escarcelle une 15e victoire consécutive en Ligue A féminine, ce soir (20h30) à Béziers, l’équipe championne de France en titre. « Ce déplacement dans l’Hérault tombe à point nommé » , affirme Magali Magail.

Celle-ci reste malgré tout prudente comme à son habitude, d’autant que Béziers, cinquième, tourne à plein régime dans sa salle, où elle a jusqu’à présent pris la plupart de ses points – elle n’a perdu que deux fois, face à Cannes et au Cannet (1-3), en neuf matches. Et la formation de Fabien Simondet est déterminée, au sortir d’un parcours en Ligue des champions achevé la semaine passée à Istanbul, en Turquie, à continuer sur sa lancée afin d’obtenir la meilleure place possible en vue des play-offs. « Cette salle est un véritable petit chaudron. Il y a toujours une grosse ambiance et il est difficile de s’y imposer. Par ailleurs, si elle manque encore parfois de constance dans le jeu, Béziers joue très vite et est très dangereuse offensivement. »

Et pas question de se référer au match aller, pourtant remporté par l’ASPTT Mulhouse 3-0 le 1er  décembre dernier. « Le score ne reflète absolument pas les difficultés que nous avons rencontrées à cette occasion » , lâche l’entraîneur.

Magali Magail n’attend qu’une chose de ses joueuses ce week-end : qu’elles montrent leur rage de vaincre et imposent leur jeu en s’appuyant sur les valeurs qui font leur force, « l’enthousiasme, l’abnégation, la solidarité, la sérénité, le plaisir… ». Histoire de prendre un nouveau départ.

Article signé Sandrine Pays

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 74 26 24 2
2.Cannes 67 26 24 2
3.Le Cannet 59 26 20 6
4.Nantes 50 26 19 7
5.Béziers 43 26 14 12
6.Venelles 42 26 14 12
7.St-Raphaël 42 26 12 14
8.Marcq en Baroeul 35 26 10 16
9.Paris St-Cloud 33 26 11 15
10.Mougins 29 26 10 16
11.Vandoeuvre Nancy 29 26 10 16
12.Chamalières 19 26 7 19
13.Quimper 19 26 6 20
14.France Avenir 2024 2 26 1 25
Tous les résultats