ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 11/11/2018 : L’ASPTTM craque sur le fil !

L’ASPTT Mulhouse s’est inclinée au bout du suspense à Cannes (3-2), au terme d’un match de haute intensité. La troupe de Magali Magail reste néanmoins leader au classement.

Hier soir, les spectateurs du Palais des Victoires ont retrouvé la ferveur des Cannes – Mulhouse du bon vieux temps. Ce millésime 2018-2019 aura donc tenu toutes ses promesses entre deux formations aux ambitions aiguisées et qui n’avaient jusque-là pas encore connu la défaite.

Ça commence plutôt bien pour les joueuses de Magali Magail qui, au terme d’un long échange, poussent les Cannoises à commettre une faute de filet. Vous l’aurez compris, pas de round d’observation dans ce duel au sommet. Au centre, Bauer et Kloster font le travail, pendant que Mulhouse offre de nombreux points à ses adversaires. Une générosité intempestive ajoutée à la puissance de Helic et les Azuréennes se font la belle (18-12). Ce premier set semble mal engagé pour les Alsaciennes et alors que les Sudistes ont encore 5 points d’avance, les Haut-Rhinoises vont entamer une belle remontée sur le service de Spelman, mais aussi grâce à la rentrée positive de Markovic. Ce renversement de situation oblige Marchesi à prendre rapidement ses deux temps morts (21-22). Mais les postières ne lâcheront rien et elles empochent la mise sur un bloc out de Snyder (22-25).

Bauer égalise

Un vent d’Est qui souffle encore en ce début de deuxième manche, toujours sur le service de Snyder (1-4). Mulhouse tiendra la corde sur une attaque de Michel (3-6), mais ce sera la dernière fois. Cette fois-ci les Demoiselles du Palais ne se laisseront plus surprendre et Bauer n’aura qu’à déposer tranquillement le ballon de l’égalisation (25-16).

Tout est donc à refaire et Magali Magail relance Markovic et Oligna-Andela après la pause. Une troisième manche qui démarre fort pour les Alsaciennes sous l’impulsion de Spelman (5-9). Helic et Cazaute sont là pour maintenir le cap mais après deux contres successifs de Papafotiou et Olinga-Andela, Mulhouse se détache (8-13). Les partenaires de Markovic ne seront plus vraiment inquiétées et la capitaine n’a plus qu’à conclure (21-25).

Voilà déjà un bon point de pris, mais il est clair que les Alsaciennes en veulent plus. Pour cela, il faut qu’elles s’imposent dans le set suivant pour tripler la mise. Seulement, les Cannoises n’ont pas l’intention de baisser pavillon aussi facilement et après être revenues à la hauteur de leurs adversaires (7-7), Kloster et surtout une belle série de Bauer au service vont entraîner leurs équipières jusqu’au tie-break (25-13).

Dans ce dernier face-à-face, les deux équipes se rendent coup pour coup dès les premiers échanges. Mais sur une attaque aux trois mètres, c’est Frantti qui permet à Mulhouse de tourner avec un léger avantage (7-8). Les joueuses de Magali Magail ont alors une occasion de s’imposer sur une attaque de Frantti, mais Jeanpierre va dévisser son service (13-14). Une opportunité que les Cannoises ne manqueront et c’est la « Mulhousienne » de Cannes, Christina Bauer qui va s’offrir le point de la victoire (16-14). Dommage pour les Alsaciennes qui ont livré un beau combat et ramènent quand même un point précieux de Cannes.

Article signé Katherine Natton

Calendrier

Le calendrier de la ligue n'est pas disponible pour le moment

Classement

PTS MJ G P
Tous les résultats