ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 10/12/2018: Le rythme s’accélère

L’ASPTT Mulhouse, désormais leader du classement grâce à sa victoire sur France Avenir 2024 samedi à Toulouse (0-3), s’attaque dès demain à un programme chargé avec quatre matches en douze jours.

Magali Magail se doutait bien que l’ASPTT Mulhouse ne ferait qu’une bouchée de France Avenir 2024, équipe composée de jeunes âgées de 17 à 19 ans ayant comme priorité de s’aguerrir au plus vite au plus haut niveau et reléguée dans les profondeurs du classement, samedi après-midi à Toulouse. Par mesure de sécurité cependant, histoire d’éviter toute mauvaise surprise, le coach postier avait mis la pression à ses joueuses durant toute la semaine. « Il n’y a pas de petites équipes, il n’y a pas de petits matches. Il était hors de question de relâcher les efforts à l’entraînement. Au contraire. Il fallait maintenir les filles en alerte. J’ai été particulièrement exigeante » , résumait le coach postier avant la rencontre.

Sa stratégie a fonctionné, puisque ses protégées se sont imposées haut la main (0-3), décrochant ainsi une septième victoire en huit matches de Ligue A féminine, s’emparant du même coup de la première place du championnat, avec un point d’avance sur Cannes et trois sur Le Cannet.

Mais ne comptez pas sur Magali Magail pour dire que ce match, remporté sans concéder le moindre set, comme ceux face à Venelles, Marcq-en-Baroeul, Chamalières, à Vandoeuvre Nancy et face à Béziers, champion de France en titre, n’a été qu’une simple formalité. « Aucun match n’est facile ! » , rappelle-t-elle avec force. « Nos adversaires ont bien résisté durant les deux premiers sets (Ndlr : 25-17, 25-21)  : elles ont pris énormément de risques et fait montre d’une belle efficacité en attaque, mettant notre bloc-défense en difficulté » , souligne-t-elle. « Dans le troisième set (Ndlr : 25-11) , en revanche, nous avons déroulé notre jeu. Au final, nous avons rempli le contrat. » 

Jouer sur tous les tableaux

Et c’est une bonne chose puisque les Alsaciennes, après un petit mois au rythme habituel d’un match par week-end, vont retrouver dès cette semaine la cadence infernale qu’elles ont connue en début de saison, lorsqu’elles étaient encore en lice en Ligue des champions. Elles vont en effet disputer quatre rencontres en douze jours : demain à Évreux en 8e  de finale de la Coupe de France, vendredi (20 h au Palais des sports) face à Mougins en championnat, le mardi 18 (20 h au Palais des sports) face aux Hongroises de Fatum Nyiregyhaza en 8e  de finale de la Coupe de la CEV et enfin le samedi 22 au Cannet en championnat. « Disputer autant de matches en si peu de temps n’a rien d’une punition ! De toute façon, nous n’avons pas le choix » , sourit Magali Magail. « Nous avons profité des dernières semaines pour travailler un maximum. J’espère que nous allons récolter les fruits de nos efforts. » 

L’entraîneur de l’ASPTT Mulhouse entend jouer sur tous les tableaux. « Tous ces matches sont aussi importants les uns que les autres » , commente-t-elle. « Nous avons réalisé de belles performances en Ligue A féminine. Nous devons rester dans la même dynamique, en continuant à être concentrées, en faisant preuve de régularité. Et en élevant encore d’un cran notre niveau de jeu. » 

Article signé Sandrine Pays

Calendrier

LE 23/03/2019 20:00 MOUGINS | MULHOUSE
LE 30/03/2019 20:00 MULHOUSE | LE CANNET
LE 06/04/2019 20:00 NANTES | MULHOUSE

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 58 20 19 1
2.Cannes 50 20 18 2
3.Le Cannet 46 20 16 4
4.Nantes 42 20 15 5
5.Venelles 35 20 12 8
6.Béziers 31 20 10 10
7.St-Raphaël 29 20 8 12
8.Paris St-Cloud 27 20 9 11
9.Vandoeuvre Nancy 25 20 9 11
10.Marcq en Baroeul 22 20 6 14
11.Mougins 21 20 7 13
12.Chamalières 17 20 6 14
13.Quimper 12 20 4 16
14.France Avenir 2024 2 20 1 19
Tous les résultats