ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 13/01/2019: Sur les chapeaux de roue

Les joueuses de l’ASPTT Mulhouse ont démarré l’année en remportant une dixième victoire en Ligue A féminine, hier soir au Palais des sports face à Nantes, à l’issue d’un match maîtrisé (3-0).

Après trois semaines sans match, les volleyeuses de l’ASPTT ont repris la compétition hier soir au Palais des sports face à Nantes à l’occasion de la 11ejournée de Ligue A féminine. Les Mulhousiennes, leaders du championnat, entendaient bien faire respecter la hiérarchie face à une équipe ambitieuse pointant à la quatrième place, mais s’attendaient malgré tout à une forte opposition.

Si elles sont les premières à marquer, et restent devant au tableau d’affichage, elles ne parviennent tout d’abord pas à se défaire de visiteuses qui égalisent systématiquement (2-2, 5-5, 7-7). Emmenées par une Carli Snyder impitoyable au service (2 aces), elles mettent à mal la réception adverse et creusent peu à peu l’écart (8-7, 13-7, 16-10). En confiance, euphoriques, elles font la plupart du temps les bons choix, à l’instar de Ciara Michel (3 attaques gagnantes sur 4) et empêchent leurs vis-à-vis de construire leurs attaques. Auteurs de 4 blocs, elles terminent ce premier set en roue libre, raflant la mise haut la main malgré 7 fautes directes (25-17).

Les protégées de Magali Magail ont en revanche plus de mal à l’entame de la deuxième manche et elles sont menées au score pour la première fois (1-2). En face, la réceptionneuse/attaquante Hana Cutura et la pointue Lucille Gicquel, jusqu’alors assez discrètes, montrent l’exemple à leurs coéquipières (5 points à elles deux à 5-8).

Une constance de bon aloi

Les Mulhousiennes, qui vont compter jusqu’à 4 points de retard (4-8 et 5-9), ne paniquent pas : elles restent concentrées et sont à nouveau plus vigilantes en défense. Le résultat ne se fait pas attendre : elles repassent devant (16-15), d’autant qu’elles sont encore très présentes au bloc (5). Les Nantaises, parfois un peu trop naïves dans leur jeu, ne sont pas en mesure de riposter (21-18). Carli Snyder et Ali Frantti, comme souvent très efficaces (9 attaques gagnantes sur 20), et l’ASPTTM n’ont donc aucune difficulté à s’adjuger ce deuxième set (25-20).

Les joueuses locales continuent sur leur lancée. À la passe, Athina Papafotiou fait le nécessaire, en imposant un rythme soutenu à ses coéquipières, pour prendre le contre adverse de vitesse (8-4, 16-9). Elles s’appuient encore sur un service de qualité, varient bien le jeu et font mouche en attaque (14 attaques gagnantes sur 22 contre 8 sur 24). Les centrales Léandra Olinga-Andela et Ciara Michel, toutes deux très précieuses bien que dans des registres différents, sont à la fête (19-10, 21-11). Sérieuses, concentrées, appliquées, les filles de Magali Magail font preuve d’une constance de bon augure pour la suite de la saison (25-14). Leurs vis-à-vis, elles, ont compris depuis un moment déjà qu’elles n’avaient aucune chance de prendre un set à une ASPTT Mulhouse dominatrice dans tous les compartiments du jeu et qui, avec cette victoire, démarre l’année sur les chapeaux de roue.

Article signé Sandrine Pays

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 74 26 24 2
2.Cannes 67 26 24 2
3.Le Cannet 59 26 20 6
4.Nantes 50 26 19 7
5.Béziers 43 26 14 12
6.Venelles 42 26 14 12
7.St-Raphaël 42 26 12 14
8.Marcq en Baroeul 35 26 10 16
9.Paris St-Cloud 33 26 11 15
10.Mougins 29 26 10 16
11.Vandoeuvre Nancy 29 26 10 16
12.Chamalières 19 26 7 19
13.Quimper 19 26 6 20
14.France Avenir 2024 2 26 1 25
Tous les résultats