ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 16/01/2019: Mulhouse s’offre une demi finale

C’est au bout du suspense que les Mulhousiennes ont sorti les Cannoises, tenantes du titre de la Coupe de France, après un match épique. L’ASPTT Mulhouse est en demi-finale et devient la grande favorite.

Pour lancer ce choc entre les deux meilleures équipes du moment, dont l’une est toujours invaincue (le RC Cannes) et l’autre solide leader du championnat (Mulhouse), c’est Laurent Tille, le sélectionneur des Bleus et ancien entraîneur du RC Cannes, qui ouvre le bal sur un service fictif.

Une partie qui s’annonce difficile d’autant que lors de leur dernier passage dans ce même palais cannois, les filles de Magali Magail n’ont perdu qu’au tie-break alors qu’elles s’étaient procuré une balle de match.

Mais l’idée d’inverser la tendance du précédent match n’est pas la seule motivation pour les demoiselles d’Alsace, car cette Coupe de France, le seul titre national qui manque encore à leur palmarès, elles la veulent. Une couronne que le RCC a coiffée à vingt reprises et que les joueuses de Marchesi ont bien l’intention de garder.

Le décor est planté. Il ne reste plus qu’à jouer et là, ce sont les Mulhousiennes qui vont faire preuve d’une plus grande envie. Une détermination qui permet aux partenaires de Papafotiou de se détacher dès le deuxième temps mort technique (13-16). Sur un bloc de Michel et une dernière attaque de Frantti, la première manche tombe logiquement dans l’escarcelle de Mulhouse (20-25).

Le set suivant sera beaucoup accroché. Tour à tour, les deux équipes vont prendre l’avantage. D’abord Mulhouse grâce à Spelman (11-14) puis Cannes sur un bloc de Rankovic (20-18). La lutte devient sévère. Les visiteuses auront trois occasions pour mener deux manches à zéro, mais c’est finalement Christina Bauer qui relancera ses équipières du RCC avant qu’un contre gagnant de Signorile ne remette les deux équipes à égalité (28-26).

Frantti plie la rencontre

Le coude à coude se poursuit dans le set suivant avec, toutefois, un léger avantage que les Cannoises conserveront jusqu’au bout avant de virer en tête grâce à Rankovic (25-21).

Bien qu’en retard au tableau d’affichage, les postières mulhousiennes s’accrochent et sur une faute de service adverse, elles en profitent pour reprendre leurs distances (15-20). Le tie-break n’est plus si loin, d’autant que Trach s’offre un joli triplé (16-23) et que Frantti sonne définitivement l’heure de la manche décisive (19-25).

Dans l’euphorie du moment, les joueuses de Magali Magail lâchent les Cannoises dès les premiers échanges sur une belle série au service de Guerra (1-4). Rankovic permet à Cannes d’égaliser (4-4), mais Frantti tient la maison alsacienne à bout de bras (7-8). Sur un contre de Trach, Mulhouse n’est plus qu’à deux points du bonheur (11-13), mais Cazaute, qui vient de rentrer, remet le score à niveau (13-13). C’est une faute de service de Rankovic qui donne une première balle de match aux Alsaciennes et cette fois-ci Frantti ne manquera pas sa cible pour permettre à ses équipières de poursuivre leur route en Coupe de France (13-15).

Article signé de notre correspondance particulière K.Natton

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 74 26 24 2
2.Cannes 67 26 24 2
3.Le Cannet 59 26 20 6
4.Nantes 50 26 19 7
5.Béziers 43 26 14 12
6.Venelles 42 26 14 12
7.St-Raphaël 42 26 12 14
8.Marcq en Baroeul 35 26 10 16
9.Paris St-Cloud 33 26 11 15
10.Mougins 29 26 10 16
11.Vandoeuvre Nancy 29 26 10 16
12.Chamalières 19 26 7 19
13.Quimper 19 26 6 20
14.France Avenir 2024 2 26 1 25
Tous les résultats