ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 17/02/2019: L’ASPTT Mulhouse déroule

Pendant un bon set et demi, les Panthères de Chamalières ont fait douter le leader mulhousien, hier soir à Chatrousse. Une résistance toutefois vaine au final (0-3).

La barre était trop haute pour Chamalières. L’actuel 12e de la Ligue A féminine n’a pas fait le poids face aux protégées de Magali Magail et s’est inclinée 3 sets à 0 hier à domicile. L’ASPTTM confirme ainsi sa première place en championnat.

Le leader ne fait pourtant pas preuve de la plus grande sérénité dans la première manche. Chamalières joue sans complexe et avec application, si bien que la différence au classement ne se voit absolument pas.

« Cham » s’accroche

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les Mulhousiennes sont malmenées dans le set initial et c’est bien Chamalières qui fait la course en tête. Grâce à une défense rigoureuse et une attaque portée par ses canonnières habituelles, Christelle Nana et Thaesha Siva, le VBCC compte jusqu’à 5 points d’avance (11-6), avant que Mulhouse n’enclenche progressivement la vitesse supérieure.

Avec la reprise en main alsacienne arrive l’égalisation, à la 18e minute, sur une attaque de Carli Snyder (17-17). La fin de set reste tout autant disputée. Et c’est une autre joueuse majeure du collectif postier, Ali Frantti, qui fait basculer la marque en faveur des Alsaciennes (22-25).

Le début de la seconde manche est à l’avantage de l’ASPTTM (1-4). Mais un temps mort pris par Atman Toubani, le coach auvergnat, relance les locales. À trois reprises, elles reviennent à hauteur du leader (10-10, 11-11 et 12-12). La suite est plus conforme à la logique du classement. Mulhouse prend le match en main et les points défilent, en dépit de quelques ratés, au service notamment.

3e  set à sens unique

En face, Chamalières se retrouve sans réelle solution, malgré les changements opérés par Toubani, et lâche réellement prise pour la première fois de la rencontre (16-25). Une prestation honorable au regard de la dernière manche, encore davantage maîtrisée par l’actuelle meilleure formation hexagonale.

L’ASPTT Mulhouse montre toute l’étendue de sa palette. Piquées au vif, les Auvergnates ont beau relever la tête, l’important retard concédé au départ (3-11) ne leur permet pas d’accrocher ne serait-ce qu’un seul set à leur tableau de chasse. Mulhouse termine en beauté et s’envole pour empocher la manche (15-25).

Ce score (0-3) est le même qu’au match aller, malgré une belle résistance des Panthères de Chamalières. Avec ce succès, la troupe de Magali Magail conforte sa place de leader de la Ligue A féminine.

Article signé par Correspondance particulière, Raphaël ROCHETTE

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
Tous les résultats