ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 17/03/2019: Une simple formalité pour l’ASPTT

L’ASPTT Mulhouse, leader de la Ligue A féminine, a logiquement dominé France Avenir 2024, la lanterne rouge, hier soir au Palais des sports (3-0).

L’ASPTT Mulhouse n’a comme prévu fait qu’une bouchée de France Avenir 2024, hier soir au Palais des sports, à l’occasion de la 20e journée de Ligue A féminine. Le leader du championnat a accroché une 19e victoire – la 16e d’affilée – à son tableau de chasse, tandis que l’équipe de l’IFVB, la lanterne rouge, a de son côté concédé sa 19e défaite.

Les joueuses locales, avec Raymariely Santos Perez et Anastasia Guerra titularisées dans le six de base, survolent le premier set. Elles n’ont pas à forcer leur talent face à des visiteuses qui, manquant encore d’expérience puisqu’elles font leurs tout premiers pas en LAF, prennent des risques et commettent de nombreuses fautes. Preuve de leur incapacité à rivaliser, elles ne marqueront que neuf points durant cette manche initiale, dont quatre seulement sur attaque gagnante. Les Alsaciennes, emmenées par le duo Carli Snyder – Hayley Spelman (7/11 attaques gagnantes), dominent les débats. Elles raflent la mise en moins de 20 minutes sur un bloc de Ciara Michel (25-9).

Elles ont en revanche plus de mal dans un 2e set plus accroché. Elles jouent un peu moins bien, tandis que leurs adversaires s’accrochent et haussent leur niveau de jeu en s’appuyant notamment sur l’omniprésente Julie Henyo en défense et l’athlétique Guewe Diouf en attaque (4-4, 10-10). Les protégées de Magali Magail se remettent toutefois rapidement dans le droit chemin grâce à un cinglant 12-0 (22-10). Carli Snyder et Léandra Olinga-Andela sont passées par là : la première a été exceptionnelle au service, la seconde intraitable au bloc.

« Le travail a été fait »

Plutôt que d’enfoncer le clou, les Mulhousiennes, plus fébriles en réception, perdent alors du terrain face aux filles de France Avenir 2024 qui montrent à nouveau plus d’engagement (11/29 attaques gagnantes dans cette manche contre 4/24 dans la précédente) et grappillent des points (23-15, 24-19). Les Alsaciennes retrouvent toutefois leur concentration et font respecter la hiérarchie grâce à une ultime attaque de Ciara Michel, à nouveau très précieuse au centre (25-19).

Carli Snyder, décidément incontournable, et ses coéquipières démarrent le 3e set pied au plancher (7-1). Comme en début de match, elles s’en donnent à cœur joie, à l’image de Raymariely Santos Perez, qui réussit une deuxième main, et ne perdent pas de temps (11-1). En face, Gaël Le Draoulec, l’entraîneur de France Avenir 2024, fait tourner son effectif et aligne quatre joueuses de 16 ans qui n’ont pas les moyens de rivaliser (16-4, 22-9). D’autant que les centrales locales Ciara Michel et Léandra Olinga-Andela alignent des stats impressionnantes : 11/11 en attaque et 4 blocs à elles deux (25-11).

« Le travail a été fait et bien fait , résume Magali Magail, le coach postier. L’objectif était de maintenir une intensité élevée tout au long de la rencontre. Malgré un petit relâchement à la fin du 2e set, il a été atteint. »

Article signé Sandrine Pays

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 74 26 24 2
2.Cannes 67 26 24 2
3.Le Cannet 59 26 20 6
4.Nantes 50 26 19 7
5.Béziers 43 26 14 12
6.Venelles 42 26 14 12
7.St-Raphaël 42 26 12 14
8.Marcq en Baroeul 35 26 10 16
9.Paris St-Cloud 33 26 11 15
10.Mougins 29 26 10 16
11.Vandoeuvre Nancy 29 26 10 16
12.Chamalières 19 26 7 19
13.Quimper 19 26 6 20
14.France Avenir 2024 2 26 1 25
Tous les résultats