ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 18/11/2018 : L’ASPTTM renoue avec la victoire

L’équipe mulhousienne s’est imposée en toute logique (3-0), hier soir au Palais des sports, face à Chamalières à l’occasion de la cinquième journée de Ligue A féminine.

Quatre jours après avoir été éliminées de la Ligue des champions par les Polonaises de Budowlani Lodz, les volleyeuses de l’ASPTTM retrouvaient hier soir le Palais des sports à l’occasion de la cinquième journée de Ligue A féminine. Opposées à Chamalières, une formation reléguée dans les profondeurs du classement et donc a priori largement à leur portée, elles n’avaient qu’un objectif : renouer avec la victoire après les trois défaites consécutives, toutes compétitions confondues, enregistrées lors de leurs dernières sorties.

Après deux fautes directes (2-2), les Mulhousiennes prennent les devants grâce à trois services gagnants (5-2). Elles creusent un peu plus l’écart grâce à Carli Snyder et surtout Ali Frantti, une nouvelle fois diablement efficace (8-2), tandis que les visiteuses marquent enfin leur premier point (9-3). Christelle Tchoudiang Nana, l’emblématique pointue camerounaise et capitaine des Auvergnates (4/5 en attaque), permet à son équipe de limiter les dégâts (13-9). Pas pour longtemps : les joueuses locales prennent le large, en partie grâce à une Ciara Michel performante au bloc (de 16-11 à 23-12).

Les dés sont jetés : elles raflent la mise sur leur deuxième balle de set (25-14) face à des adversaires qui n’ont pas fait le poids (13/27 en attaque contre 9/27, 4 services gagnants contre 0 et 5 blocs contre 0).

Après un tel scénario, on pouvait légitimement penser que les Alsaciennes allaient survoler les débats lors de la deuxième manche. Las, il n’en fut rien. Comme le craignait Magali Magail : « Je n’aime pas gagner un set aussi facilement, parce que les filles ont ensuite tendance à se déconcentrer » , reconnaissait-elle après coup.

Et elle avait raison : ses protégées ont passé leur temps à courir après le score, comptant jusqu’à cinq longueurs de retard (13-18, 14-19).

Ali Frantti exceptionnelle

Car en face, les Chamaliéroises se rebiffent sous l’impulsion de l’attaquante/réceptionneuse colombienne Diana Arrechea Correa et élèvent leur niveau de jeu, comme le prouve leur agressivité au service et au contre. « Nous avons manqué de régularité et de patience » , déplorait encore le coach postier. L’entrée en jeu de la capitaine Bojana Markovic change la donne : la réceptionneuse/attaquante serbe donne une nouvelle impulsion à l’ASPTTM, qui se remet en ordre de marche et s’impose à nouveau sur le terrain (de 15-19 à 20-20). Les Mulhousiennes ne craquent pas et remportent enfin cette deuxième manche (25-20).

Désireuses de ne pas revivre pareille mésaventure dans la troisième manche, Bojana Markovic, toujours aussi précieuse, et ses coéquipières appuient sur l’accélérateur et s’envolent d’emblée au tableau d’affichage (8-2). Elles ne commettent pratiquement pas d’erreur et dominent des Auvergnates à bout de souffle (19-8). Chaque joueuse participe activement au succès qui se dessine et l’ASPTTM, emmenée par une Ali Frantti exceptionnelle (17/26 en attaque), enlève une victoire « collective » comme le soulignait, avec fierté, une Magali Magail qui avait retrouvé son sourire au coup de sifflet final (25-17).

Article signé Sandrine Pays

Calendrier

LE 16/02/2019 20:00 CHAMALIERES | MULHOUSE
LE 23/02/2019 20:00 MULHOUSE | VANDOEUVRE NANCY
LE 09/03/2019 20:30 BEZIERS | MULHOUSE

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 46 16 15 1
2.Cannes 43 17 15 2
3.Le Cannet 34 16 12 4
4.Nantes 33 16 12 4
5.Béziers 31 17 10 7
6.Venelles 27 17 9 8
7.St-Raphaël 27 16 8 8
8.Vandoeuvre Nancy 22 16 8 8
9.Paris St-Cloud 22 17 7 10
10.Mougins 17 16 6 10
11.Marcq en Baroeul 15 17 4 13
12.Chamalières 13 16 5 11
13.Quimper 10 17 3 14
14.France Avenir 2024 2 16 1 15
Tous les résultats