ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 20/12/2018: Une bonne chose de faite pour l’ASPTT Mulhouse

Les Mulhousiennes de l’ASPTTM ont parfaitement négocié le match aller des 8es de finale de la Coupe de la CEV, mardi soir au Palais des sports, s’imposant en quatre sets face aux Hongroises de Fatum Nyíregyháza.

Éliminées de la prestigieuse Ligue des champions par les Polonaises de Lódz le mois dernier, les joueuses de l’ASPTTM ont refait leur apparition sur la scène européenne mardi soir. Certes, la Coupe de la CEV n’a pas le même standing, mais les Alsaciennes ne font pas la fine bouche. Elles espèrent briller dans toutes les compétitions auxquelles elles participent.

« Ça avait toujours bien marché, mais pas cette fois »

En l’occurrence, les Mulhousiennes ont parfaitement réussi leur entrée en matière au Palais des sports avant-hier. Malgré l’absence de leur capitaine Bojana Markovic, les Postières sont bien entrées dans la rencontre, menant déjà 3-0 après les premiers échanges. Avec leur centrale Olga Trach, impériale au block, et le festival offensif de l’Américaine Hayley Spelman, les Haut-Rhinoises ont rapidement pris les devants (11-6), avant de laisser Fatum Nyíregyháza revenir sur leurs talons (14-13) puis de donner un nouveau coup d’accélérateur.

Dominant les débats, elles ont perdu un peu de leur superbe dans la deuxième moitié du 2e set. En face d’elles, elles ont trouvé des Hongroises plus libérées et, surtout, efficaces au service, à l’instar de la Canadienne Danielle Brisebois. Mises en difficulté en réception, les Mulhousiennes ont un peu tremblé, avant de finir la manche en trombe et de laisser leurs adversaires sur place.

En revanche, elles n’ont pas réussi à tuer le match, se faisant quelques frayeurs dans le 3e acte. Menées 15-9, elles ont su se rebeller pour égaliser (18-18), avant d’encaisser un 5-0 rédhibitoire. « On a eu des difficultés en réception, reconnaît Magali Magail, l’entraîneur de l’ASPTTM. En face, on a vu des Hongroises qui ont pris des risques, alors que nous, on rentrait moins dans le ballon offensivement. » 

Opérant plusieurs changements, avec les entrées de Lisa Jeanpierre, Léandra Olinga-Andela et Raymariely Santos-Perez, Magali Magail a été moins chanceuse que d’ordinaire. « Je voulais avoir trois attaquantes devant, avoue le coach postier. Ça avait toujours bien marché, mais pas cette fois. C’est comme ça. Mais je retiens la très belle prestation de Spelman. » 

L’Américaine a marqué le match de son empreinte avec 20 points, dont 16 attaques. Elle a littéralement porté ses coéquipières dans la 4e manche, qui a vu les Mulhousiennes reprendre des couleurs et le contrôle du match en menant dans les grandes largeurs (18-10).

« Les filles ont su réagir tout de suite après la perte du 3e set, apprécie Magali Magail. On voulait à tout prix éviter un tie-break et gagner 3-0 ou 3-1. C’est fait. » 

En déplacement au Cannet

L’ASPTTM a donc pris une option pour la qualification en quarts de finale. Mais elle devra encore négocier au mieux le match retour en Hongrie le 23 janvier. D’ici là, les Mulhousiennes retrouveront les affaires courantes du championnat avec un déplacement au Cannet samedi. « Le Cannet est 3e et fait partie des meilleures équipes de la Ligue A féminine, souligne Magali Magail. On fera tout pour gagner et finir sur une bonne note avant la trêve. »

Article signé Christelle Himmelberger

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 74 26 24 2
2.Cannes 67 26 24 2
3.Le Cannet 59 26 20 6
4.Nantes 50 26 19 7
5.Béziers 43 26 14 12
6.Venelles 42 26 14 12
7.St-Raphaël 42 26 12 14
8.Marcq en Baroeul 35 26 10 16
9.Paris St-Cloud 33 26 11 15
10.Mougins 29 26 10 16
11.Vandoeuvre Nancy 29 26 10 16
12.Chamalières 19 26 7 19
13.Quimper 19 26 6 20
14.France Avenir 2024 2 26 1 25
Tous les résultats