ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 23/05/2018 : Américan connection à l’ASPTTM

L’attaquante américaine Ali Frantti (22 ans, 1,85m) est la 4e recrue de l’ASPTT Mulhouse. Avec cette dernière, mais aussi Lexi Dannemiller, Carli Snyder et probablement Hayley Spelman et Ciara Michel, les Mulhousiennes auront un fort accent américain la saison prochaine.

En 1988, quand l’ASPTT Mulhouse évoluait encore en N2, la première recrue professionnelle était déjà américaine. En l’occurrence, Marikay Waller qui allait précéder Emy Lienhard et Sue Harbour. Trente ans plus tard, l’ASPTT Mulhouse s’offre un bain de jouvence en réitérant l’option de ses débuts vers l’excellence. Plus d’un tiers de l’effectif mulhousien sera américain la saison prochaine. Du jamais vu.

« Elle a l’expérience des phases finales avec une bonne gestion du stress »

« Tout simplement parce que les Américains produisent un nombre énorme de bonnes joueuses » explique Magali Magail. L’école de l’Est fonctionne toujours, mais il est vrai que le rapport qualité/prix n’est pas le même avec des Américaines qui débarquent en Europe nanties d’un palmarès construit dans le championnat universitaire. Ce qui est le cas plus particulièrement pour Ali Frantti qui a joué le final four de la NCCA avec l’université de Penn State, battue au tie-break par le futur champion Nebraska, dont elle était un pilier.

« Pour moi, c’est la première certitude en ce qui concerne le profil d’Ali Frantti, confie le coach postier. J’ai vu plus d’une dizaine de matches de cette joueuse. Elle a l’expérience des phases finales avec une bonne gestion du stress. À cela, nous avons enquêté… Il y a trois critères qui ont vraiment su nous convaincre. Elle a des qualités humaines, elle est ambitieuse et stable en réception et même dans des situations avec une réception à deux joueuses ».

Lors de la poule finale du championnat NCCA, Ali Frantti a été élue dans l’équipe type du championnat universitaire par l’association des entraîneurs américains (AVCA). Née le 3 mars 1996 à Highland Park, cette attaquante-réceptionneuse a fait une pige à Calcit Kamnik avec qui elle a été finaliste du championnat slovène battu par Nova Branik déjà tenant du titre. En revanche, elle n’a pu goûter à la Coupe d’Europe puisque Kamnik a été éliminé en 16es de finale, par Maribor, avant l’arrivée de l’Américaine.

Spelman et Michel probablement reconduites

Avec la passeuse Lexi Dannemiller et l’attaquante Carli Snyder, Ali Frantti est d’ores et déjà la 3e joueuse US de l’ASPTTM pour la saison prochaine. Et pour peu que Hayley Spelman et Ciara Michel (Anglaise d’origine mais qui a grandi en Floride) restent, ce qui semble en bonne voie, l’ASPTTM aura le profil le plus américain de la Ligue A féminine.

LE POINT À L’ASPTTM
Restent : Lexi Dannemiller, Olga Trach, Léa Soldner, Bojana Markovic, Lisa Jeanpierre.
Arrivées  : Athina Papafotiou (Grecque, 28 ans, 1,81 m, passeuse, ex-LKS Lodz), Carli Snyder (Américaine, 22 ans, 1,85 m, attaquante/réceptionneuse, ex-Univ. Florida Gators), Léandra Olinga (Franco-Camerounaise, 20 ans, 1,84 m, contreuse centrale, ex-Evreux) ; Ali Frantti (Américaine, 22 ans, 1,85m, attaquante/réceptionneuse, ex-Univ. Penn State).
En négociation  : Hayley Spelman, Ciara Michel.
éparts probables  : Carla Rueda, Lara Davidovic.
Départs confirmés : Britt Herbots (Busto Arsizio/Italie), Michaela Abrhamova (Saint-Raphaël), Aziliz Divoux (?).

 

Article signé Christian Entz

Calendrier

Le calendrier de la ligue n'est pas disponible pour le moment

Classement

PTS MJ G P
Tous les résultats