ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 24/04/2019: ASPTT Mulhouse : Marcq à déposer

Arrivées en tête de la saison régulière, les joueuses de l’ASPTT Mulhouse entament les play-offs ce soir (20 h) dans le fief du promu Marcq-en-Baroeul, dernier qualifié pour les quarts de finale.

«  Nous avons hâte d’en découdre parce que nous attendons ce moment depuis des mois. Même si nous aurons sans doute besoin des premiers échanges pour réaliser que nous sommes enfin dans le vif du sujet ! »

Comme toutes les joueuses de l’ASPTT, Léandra Andela-Olinga est impatiente de se lancer dans les play-offs, qui démarrent ce soir (20 h) à Marcq-en-Baroeul à l’occasion du match aller des quarts de finale et que l’équipe mulhousienne, jusqu’à présent impressionnante, attaque en position de force – et avec l’avantage du terrain. « Nous sommes sur la même longueur d’onde, nous voulons devenir championnes de France. Et pour atteindre notre objectif, nous savons que nous devons être encore plus exigeantes envers nous-mêmes que d’habitude. Nous sommes à 200 %. En route pour le titre ! »

Pas question, pour autant, de se mettre une quelconque pression sur le dos, même si c’est plus facile à dire qu’à faire. « Magali sait que nous risquons d’être stressées. Elle nous a prévenues : nous ne devons pas laisser la frustration nous envahir même si nous avons parfois l’impression, pendant les matches, que nous traversons une mauvaise passe, parce que nous pouvons compter les unes sur les autres et qu’il y aura donc toujours quelqu’un à côté de soi pour prendre le relais » , précise la centrale.

Léandra Andela-Olinga est d’autant plus motivée qu’elle reprend là la compétition après avoir raté les deux dernières rencontres, face à Saint-Raphaël et à Venelles (3-0 et 1-3). « J’avais des douleurs au coude droit et j’avais besoin de me reposer. Aujourd’hui, je me sens prête pour les play-offs. »

Les Alsaciennes, leaders du classement de la première à la dernière journée d’une saison régulière qu’elles ont dominée de la tête et des épaules, abordent cette seconde partie d’exercice comme elles ont abordé la première, « en prenant les matches les uns après les autres » selon les propres termes de Magali Magail. « Nous ne devons pas nous prendre la tête. Nous devons au contraire continuer à nous appuyer sur les valeurs qui font notre force depuis le début du championnat. »

« Les compteurs sont remis à zéro »

Les filles de l’ASPTT partiront avec la faveur des pronostics, d’autant qu’elles seront au complet : les titulaires Ali Frantti, Carli Snyder, Léa Soldner, Hayley Spelman, Athina Papafotiou et Léandra Olinga-Andela, absentes à Venelles, reprennent en effet leur place dans l’effectif. Elles ne devraient donc a priori pas avoir de mal face aux promues marcquoises. Emmenées par l’exceptionnelle pointue Laëtitia Moma Bassoko, meilleure marqueuse de Ligue A féminine (20,1 points par match), les Nordistes visaient initialement le maintien et ont finalement décroché le dernier billet pour les play-offs in extremis en battant Paris Saint-Cloud samedi dernier (3-1). « J’aurais parié sur elles sans hésiter » , lâche Léandra Olinga-Andela. « Je ne suis pas étonnée de les retrouver à ce stade de la compétition : elles alignent une équipe homogène et ne lâchent jamais rien. Mais elles sont à notre portée. À condition que nous fassions preuve de sérieux et de rigueur. »

« Les compteurs sont remis à zéro » , rappelle de son côté Magali Magail, qui du coup n’accorde pas plus d’importance que cela aux deux victoires décrochées par ses troupes contre ce même adversaire en championnat (3-0 le 3 novembre et 0-3 le 2 février). « Marcq-en-Baroeul va jouer de façon totalement libérée et tenter crânement sa chance. De notre côté, nous serons comme toujours l’équipe à battre. Nous avons l’habitude… » Ne reste plus qu’à justifier ce statut sur le terrain.

Article signé Sandrine Pays

 

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 74 26 24 2
2.Cannes 67 26 24 2
3.Le Cannet 59 26 20 6
4.Nantes 50 26 19 7
5.Béziers 43 26 14 12
6.Venelles 42 26 14 12
7.St-Raphaël 42 26 12 14
8.Marcq en Baroeul 35 26 10 16
9.Paris St-Cloud 33 26 11 15
10.Mougins 29 26 10 16
11.Vandoeuvre Nancy 29 26 10 16
12.Chamalières 19 26 7 19
13.Quimper 19 26 6 20
14.France Avenir 2024 2 26 1 25
Tous les résultats