ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 25/03/2019 : Des postières pleines de ressources

L’ASPTT Mulhouse s’est imposée samedi soir à Mougins (0-3) en grande partie grâce à un banc particulièrement efficace.

Magali Magail l’avait dit au match aller, elle l’a répété au match retour : « Cette équipe ne nous convient pas. » L’ASPTT Mulhouse a pourtant battu Mougins à deux reprises cette saison (25-18, 25-21, 25-27, 25-20 le 15 décembre dernier au Palais des sports ; 29-31, 17-25, 21-25 samedi soir au Gymnase des Oiseaux). Mais elle a chaque fois souffert, aux dires mêmes du coach postier, face à ce promu sans complexe qui pointe à la onzième place et est désormais à deux doigts d’assurer son maintien en Ligue A féminine.

Si elle a lâché un set lors de sa première confrontation de la saison avec la formation provençale – jusqu’à présent le seul en championnat à domicile -, la formation alsacienne a cette fois raflé la mise sans en concéder un. Tout juste a-t-elle été poussée dans ses retranchements lors d’une première manche très disputée. « Mougins, qui dispose d’un très bon bloc-défense, pratique un jeu atypique. Elle a essayé de nous surprendre et a réussi, durant un temps, à nous extraire de notre zone de confort, de sérénité. Nous nous en sommes sorties grâce à la qualité de notre service, mais aussi, et surtout, de notre banc. »

« Léandra a été décisive »

Magali Magail a titularisé Ali Frantti et Athina Papafotiou, qui n’étaient pas entrées en jeu le week-end précédent face à France Avenir 2024 histoire de les ménager, Carli Snyder, Hayley Spelman, Ciara Michel et Léandra Olinga-Andela puisqu’elle devait se passer d’Olga Trach, touchée à un mollet.

Au passage, la jeune centrale camerounaise, meilleure marqueuse de la soirée, a réalisé une excellente sortie avec 16 points, et une efficacité à l’attaque de 92 %, 3 blocs et 2 aces à son actif. « Elle a eu 12 balles, elle a mis 11 points : elle pouvait difficilement faire mieux ! Elle a réussi tout ce qu’elle entreprenait et a été décisive tout au long de la rencontre. »

Après avoir remplacé, à 22-20, Carli Snyder par Anastasia Guerra, l’entraîneur des Mulhousiennes a procédé à un double changement, à 25-25, faisant appel durant quelques échanges à Raymariely Santos Perez et Bojana Markovic pour suppléer respectivement Hayley Spelman et Athina Papafotiou « afin de disposer de trois attaquantes devant et donc d’être plus dangereuses offensivement ». Un choix judicieux, puisque son équipe, pratiquement toujours menée jusqu’alors, a recollé au score et finalement arraché ce premier set de haute lutte après avoir sauvé cinq balles.

« On peut compter sur elle »

À cette occasion, Bojana Markovic a effectué son retour à la compétition après trois mois d’absence dus à une thrombose du bras droit. « Elle était un peu stressée, ce qui est normal, d’autant qu’elle est entrée en jeu alors que nous étions menées. Elle ne s’est pas posé de question et a montré qu’on peut compter sur elle. Elle s’en est bien sortie ! »

Les Mulhousiennes ont ensuite raflé le deuxième set sans problème particulier avant de s’adjuger le troisième dans la foulée malgré un sursaut d’orgueil de leurs adversaires, qui leur ont mené la vie dure jusqu’à 20-20 avant de craquer dans le money-time.

À cinq journées de la fin du championnat, l’ASPTT, solide leader de la Ligue A féminine avec 61 points, compte huit longueurs d’avance sur Cannes et douze sur Le Cannet, qu’elle accueillera samedi prochain (20 h) au Palais des sports à l’occasion de la 22ejournée de championnat. « Nous avons encore besoin de trois victoires pour être mathématiquement assurées de conserver notre première place jusqu’aux play-offs » , note Magali Magail, déterminée à faire tomber celles-ci dans son escarcelle le plus vite possible.

Article signé Sandrine Pays

Calendrier

LE 26/10/2019 20:00 VANDOEUVRE NANCY | MULHOUSE
LE 02/11/2019 20:00 MULHOUSE | SAINT-RAPHAËL
LE 08/11/2019 20:00 MOUGINS | MULHOUSE

Classement

PTS MJ G P
1.MULHOUSE 12 4 4 0
2.BÉZIERS 12 4 4 0
3.VANDOEUVRE 9 4 3 1
4.LE CANNET 8 4 3 1
5.NANTES 8 4 3 1
6.CANNES 8 4 3 1
7.TERVILLE FLORANGE 6 4 2 2
8.PARIS ST-CLOUD 4 4 2 2
9.CHAMALIÈRES 4 4 1 3
10.MARCQ-EN-BAROEUL 3 4 1 3
11.ST-RAPHAËL 3 4 1 3
12.MOUGINS 3 4 1 3
13.PAYS D'AIX VENELLES 2 4 0 4
14.FRANCE AVENIR 2024 2 4 0 4
Tous les résultats