ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 25/04/2019: L’ASPTTM cueillie à froid !

L’équipe de Magali Magail, qui a dominé la saison régulière, s’est fait surprendre par Marcq-en-Baroeul, hier soir dans le Nord, lors du match aller des quarts de finale des play-offs (3-0). Incroyable !

Incroyable scénario que celui vécu hier soir par les volleyeuses de l’ASPTT lors du coup d’envoi des play-offs ! Les Mulhousiennes, premières à l’issue d’une saison régulière qu’elles ont dominée de la tête et des épaules, se déplaçaient à Marcq-en-Baroeul auréolées de leur statut de leader et abordaient ce match aller des quarts de finale avec la faveur des pronostics. Contre toute attente, cependant, elles n’ont pas tenu leur rang et ont concédé face aux modestes promues nordistes une cuisante défaite à l’issue d’un match intense, coupables de trop nombreux passages à vide (3-0).

Les Alsaciennes se sont retrouvées dans une toute petite salle où les spectateurs, peu nombreux mais très bruyants, cernent littéralement le terrain. Elles ont d’entrée du mal face aux joueuses des Hauts-de-France, dernières qualifiées pour ces quarts de finale. Crispées, elles n’ont pas leur rendement habituel, en particulier au service et en attaque, un secteur dans lequel seule Ali Frantti tire son épingle du jeu dans ce premier set (4/6). Elles butent sur des adversaires qui, libérées de toute pression, jouent sans complexe et maîtrisent les débats, notamment en réception grâce à une Vanessa Palacios inspirée au poste de libéro (5-2, 9-6, 15-12). Les protégées de Magali Magail, qui effectue plusieurs changements pour essayer de relancer la machine, perdent du terrain (18-13, 21-14) et comptent jusqu’à huit points de retard (23-15). En panne offensivement (9/23 contre 17/25), elles s’inclinent en toute logique 25-17.

Un sursaut dans le troisième set

Les Haut-Rhinoises semblent reprendre du poil de la bête à l’entame de la deuxième manche. Elles accélèrent le rythme sous l’impulsion d’Hayley Spelman (5/9), défendent mieux et du coup mènent enfin au score (7-8, 9-12, 14-16). Malheureusement pour elles, elles perdent plusieurs rallyes et surtout commettent quelques fautes directes qu’elles payent très cher. Après une dernière égalité à 17-17, les voilà à nouveau à la traîne face à des Marcquoises portées par leur capitaine brésilienne Alessandra Guerra Franco (20-18). Une fois encore, les joueuses de l’ASPTT, qui réussissent leur premier service gagnant de la rencontre à 20-19, ne parviennent pas à combler leur retard alors que les locales ramassent les balles plus souvent qu’à leur tour. Elles concèdent ce set 25-20.

Dos au mur, les Mulhousiennes se remettent en ordre de marche et rétablissent la hiérarchie. Ce sont elles, maintenant, qui mènent la danse (2-5, 5-8, 9-13). Elles peuvent notamment compter sur un contre intraitable (5 blocs à 5-8) et une défense à nouveau digne de ce nom. Leurs adversaires, de leur côté, accusent le coup et accumulent à leur tour les fautes directes (12-19). Anastasia Guerra et ses coéquipières semblent alors bien parties pour rafler cette troisième manche. Mais si elles se battent, les Nordistes, pourtant privées à ce moment-là de leur pointue Laëtitia Moma Bassoko, meilleure marqueuse du championnat, se battent encore plus : les Haut-Rhinoises encaissent un incroyable 10-2 (22-21) dont elles ne se remettront pas. Elles s’inclinent 25-23 sur une ultime faute directe. Elles qui ont jusqu’à présent toujours maîtrisé le money-time ont cette fois craqué au pire moment.

Article signé de notre envoyée spéciale Sandrine Pays

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
0.BÉZIERS 0 0 0 0
0.CANNES 0 0 0 0
0.CHAMALIÈRES 0 0 0 0
0.FRANCE AVENIR 2024 0 0 0 0
0.LE CANNET 0 0 0 0
0.MARCQ-EN-BAROEUL 0 0 0 0
0.MOUGINS 0 0 0 0
0.MULHOUSE 0 0 0 0
0.NANTES 0 0 0 0
0.PARIS ST-CLOUD 0 0 0 0
0.PAYS D'AIX VENELLES 0 0 0 0
0.ST-RAPHAËL 0 0 0 0
0.TERVILLE FLORANGE 0 0 0 0
0.VANDOEUVRE 0 0 0 0
Tous les résultats