ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 27/01/2019: MULHOUSE dans un fauteuil

Après avoir décroché sa qualification pour les quarts de la Coupe d’Europe, l’ASPTTM a enchaîné hier soir en s’offrant une nouvelle victoire sans appel à Saint-Raphaël (0-3) en Ligue A féminine.

Les volleyeuses mulhousiennes sont décidément en grande forme. Trois jours après avoir décroché en Hongrie leur qualification pour les quarts de finale de la Coupe de la CEV, les protégées de Magali Magail sont allées battre Saint-Raphaël hier soir, à l’occasion de la 13e journée de Ligue A féminine.

Et force est d’admettre qu’elles ont ajouté la manière au résultat puisque c’est sur un score net et sans bavure que Hayley Spelman et consorts ont décroché leur 12e succès en 13 matches de championnat. Victorieuse de la première manche sur le score de 19-25, l’ASPTT a enchaîné sur le même tempo lors des deux sets suivants (20-25, 23-25).

Pour Saint-Raphaël, au contraire, l’idée était, hier, de détrôner Mulhouse de sa première place au classement de Ligue A. Tâche difficile quand on sait que les Alsaciennes n’ont, jusqu’à cette 13e journée, concédé que 7 petits sets sur les 42 qu’elle avait disputés – et donc 45 après ce match.

Un match mené tambour battant

Mais, n’allez pas croire pour autant que les joueuses de Magali Magail étaient installées dans un fauteuil avant cette ultime sortie des matches aller. Talonnées d’un petit point au classement par des Cannoises jusqu’ici invaincues et accessoirement tombeuses des Alsaciennes en cinq manches début novembre, les filles de Magail, sans être non plus sur un siège éjectable, avaient gros à perdre dans le Var. Surtout qu’à précisément quarante kilomètres de là, les Cannoises, d’abord menées deux manches à rien par les Nantaises, s’accrochaient comme des diablesses.

Bref, les Alsaciennes n’avaient pas vraiment de quoi s’imaginer dans un canapé dans la salle de Pierre-Clère. Alors elles ont littéralement assiégé les Varoises, étouffant les joueuses de Bregoli, dépassées par le tranchant de Spelman (13 points) ou encore la justesse de Papafotiou, dont la main gauche a souvent fait des merveilles au cœur d’une formation raphaëloise, qui n’a pu que constater les dégâts. D’abord au cours d’une première manche quasiment menée de bout en bout par les filles de Magail, puis dans la seconde, attaquée pied au plancher par les Mulhousiennes.

Des Alsaciennes sans doute décidées à plier l’affaire par trois manches à rien comme, comme elles l’ont déjà fait à sept reprises cette saison. Une volonté que les Varoises ont bien tenté de contrecarrer en prenant pour une fois les devant (8-6 au premier temps mort, 16-14 au second), sans y parvenir puisque pour la huitième fois de la saison, Mulhouse n’a pas concédé le moindre set. Il ne restait plus alors qu’à se dire que devant les 500 sièges de Pierre-Clère, les Alsaciennes venaient d’asseoir leur autorité sur cette Ligue A.

Dans le même temps, le RC Cannes a perdu son premier match de la saison face à Nantes (2-3), à domicile. C’est donc une bien belle opération que réalise l’ASPTTM en tête du classement

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.MULHOUSE 60 24 20 4
2.NANTES 59 24 21 3
3.LE CANNET 55 24 19 5
4.BÉZIERS 54 24 18 6
5.CANNES 54 24 18 6
6.VANDOEUVRE 40 24 14 10
7.MARCQ-EN-BAROEUL 38 24 14 10
8.PAYS D'AIX VENELLES 34 24 11 13
9.ST-RAPHAËL 31 24 10 14
10.TERVILLE FLORANGE 24 24 7 17
11.PARIS ST-CLOUD 18 24 7 17
12.CHAMALIÈRES 17 24 5 19
13.MOUGINS 12 24 4 20
14.FRANCE AVENIR 2024 2 24 0 24
Tous les résultats