ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 28/10/2018 : L’ASPTT Mulhouse enchaîne

Après avoir battu Aix-Venelles au Palais des sports lors de la première journée de Ligue A féminine (3-0), les volleyeuses mulhousiennes se sont imposées hier soir à Quimper en quatre sets (25-23, 25-17, 24-26, 25-16).

Magali Magail l’avait annoncé avant le match : pour s’imposer dans le « chaudron quimpérois », son équipe devait imprimer son rythme et prendre le match en main.

Et au final, ce n’est pas le set lâché sur une série d’exploits de Romana Kriskova qui a gâché la soirée de la technicienne mulhousienne, mais plutôt l’incapacité de son équipe à dicter le tempo. « On s’est compliqué les choses pour rien et je ne veux pas entendre parler de la fatigue liée au déplacement cette semaine en Bosnie » , a-t-elle commenté après la rencontre.

Dans une première manche serrée où la Quimpéroise Romana Kriskova annonçait déjà la couleur (8 de ses 24 points), son équipe a pourtant su prendre le match à son compte dans le money-time. Un gros bloc de Papafotiou apportait deux balles de set à son équipe (22-24) avant qu’un service dehors de Fofana ne donne le gain de cette manche initiale (23-25).

Le début du deuxième set était beaucoup plus compliqué (8-2). Est-ce les Quimpéroises qui avaient haussé leur niveau de jeu ou les Mulhousiennes qui n’y étaient plus ? Les locales s’en donnaient en tout cas à cœur joie (15-10). L’entrée en jeu d’Olinga à la place de Michel après celle de Snyder à la place de Markovic faisait un bien fou aux Alsaciennes. Elles retrouvaient aussi une réception plus solide à l’image de leur libero Soldner qui récupérait des ballons impossibles. Avec une Snyder étincelante au service, les Mulhousiennes renversaient complètement la situation pour passer un 15-1 à des Quimpéroises du coup complètement dépassées.

Huit balles de match gâchées !

Avec une Snyder toujours aussi dangereuse au service et une Frantti au four et au moulin, les Postières semblaient s’envoler vers une victoire nette et sans bavure à 24-16 et huit balles de match dans la troisième manche.

C’était le moment choisi par Romana Kriskova pour à son tour dynamiter la réception alsacienne avec son service smashé. « Je n’avais jamais vu ça de toute ma carrière » , affirma ensuite Magali Magail.

Poussées à un quatrième set, les Mulhousiennes reprenaient les choses en main. Et malgré un dernier baroud d’honneur quimpérois à 14-16, elles prenaient ce qu’elles étaient venues chercher : les trois points de la victoire.

Article signé par correspondance particulière, Luc Besson

Calendrier

Le calendrier de la ligue n'est pas disponible pour le moment

Classement

PTS MJ G P
Tous les résultats