ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ALSACE DU 29/10/2018: L’ASPTT Mulhouse tient le cap

Le changement d’heure n’a pas eu beaucoup d’effet sur les filles de l’ASPTTM qui se sont imposées en quatre sets à Quimper. Mulhouse est aujourd’hui seul leader.

Magali Magail, le coach postier, était plutôt soulagée après ce succès difficile à Quimper, une salle où il est toujours délicat de s’imposer. « On s’en sort bien.On rapporte les trois points et c’est le plus important. »

La technicienne mulhousienne n’était cependant pas complètement satisfaite en raison de la perte du troisième set. « On aurait dû le finir » , regrette Magali Magail. Un ace d’Ali Frantti offrait ainsi six balles de match à ses coéquipières (24-18) avant une série de Romana Kriskova au service. « Elles n’ont marqué qu’avec des points directs, notamment avec des services gagnants » , regrettait le coach haut-rhinois alors que ses favorites abandonnaient la manche 26 à 24.

Mais leur prestation lors de la seconde manche était tout autre puisque les Alsaciennes renversaient complètement une situation compromise (8-2). Cette année, l’ASPTT Mulhouse dispose d’un effectif conséquent où le staff peut piocher à souhait. Carli Snyder, l’attaquante-réceptionneuse américaine, faisait son entrée en jeu à l’instar de Léandra Olinga-Andela au centre (15-10).

Le banc fait la différence

L’ex-Ebroïcienne réalisait deux blocks, suivie par l’expérimentée Olga Trach dans le même exercice (16-19). Les Alsaciennes poursuivaient avec sept contres gagnants et seulement trois points inscrits en attaque. Elles infligeaient un incroyable 2-15 aux Bretonnes ! « Le banc a fait la différence, c’est certain » , appréciait le coach postier. « Nous avons dominé aux contres (17) et nous avons été efficaces aux services (7) » , poursuivait-elle. Olga Trach se distinguait dans le domaine initial en contrant six attaques tandis que Carli Snyder réalisait trois aces et faisait souffrir la réception quimpéroise. Avec une Athina Papafotiou, la passeuse grecque, active tant en attaque et qu’aux blocks (quatre), Magali Magail n’avait pas besoin de solliciter Raymaliery Santos Perez, fraîchement arrivée. L’ultime manche était maîtrisée par des Mulhousiennes en verve en attaque (14 points).

Ce succès en quatre sets en terre bretonne conforte la première place des Mulhousiennes en Ligue A féminine. L’ASPTT Mulhouse est seul leader après deux journées après la victoire, au tie-break, de Cannes face au stade français Paris Saint-Cloud. Place désormais à la CEV Champion’s League mercredi à domicile à 20 heures pour le match retour face aux Bosniaques du ZOK Bimal-Jedinstvo Brcko.

Cependant, le retour en terre alsacienne s’annonçait délicat puisque leur vol de Paris était annulé hier soir. Le dernier épisode d’une semaine mouvementée, mais en tout point bénéfique aux Mulhousiennes.

Article signé Thierry Hufschmitt

Calendrier

Le calendrier de la ligue n'est pas disponible pour le moment

Classement

PTS MJ G P
Tous les résultats