ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’ASPTT Mulhouse retrouve Saint-Raphaël et Lara Davidovic

L’ASPTT Mulhouse retrouve Saint-Raphaël et Lara Davidovic

C’est un pèlerinage qu’effectuera Saint-Raphaël ce samedi (à 20h) à Mulhouse en retrouvant un Palais des sports qui a été le théâtre de son plus bel exploit. Un exploit très récent, datant d’il y a huit mois à peine, qui a permis à Saint-Raphaël de remporter la Coupe de France. C’est aussi dans ce même Palais que Lara Davidovic, la capitaine et attaquante de pointe raphaëloise, a grandi en portant durant plus de dix ans (de 2007 à 2018) le maillot de l’ASPTTM des poussines jusqu’aux pros.

Forcément, il y aura une pointe de nostalgie du côté varois. Mais la situation actuelle des Raphaëloises ne leur permettra pas de faire du sentiment. Elles ont été remarquables en début de saison pour s’imposer en trois sets à Paris/Saint-Cloud avant d’accuser trois défaites de rang (Béziers 0-3, à Terville/Florange 1-3 et au Cannet 0-3). Samedi dernier, elles ont rebondi aux dépens de la sélection française des Espoirs olympiques pour 2024 sur un score sans appel (25-15, 25-17, 25-13) avant de perdre le derby de la Côte d’Azur face à Mougins (1-3), mardi, pour abandonner leurs chances de conserver le fameux trophée conquis à Mulhouse.

Même si l’ASPTT Mulhouse peut se vanter d’être toujours invaincue cette saison, et de n’avoir concédé aucun set au Palais des sports, il y a toujours le souvenir de cette finale de Coupe de France 2019 pour susciter autant de méfiance que de respect à l’égard de Saint-Raphaël. Il y a huit mois, la Coupe de France était promise à l’ASPTTM… Pourtant, à l’arrivée, c’est Saint-Raphaël qui s’est joué de Nantes (3-1) tombeur des Mulhousiennes pour ramener le trophée dans le Var.

Certes, de l’équipe victorieuse de la Coupe de France, il ne reste guère que la passeuse anglaise Megan Elisabeth Viggars. Symone Abbott (Karayollari/Turquie), Julie Mollinger (Marcq-en-Baroeul), Dominika Drobnakova, Alissa Coulter (Gand/Belgique), Karolina Goliat (Marcq-en-Baroeul), Michaela Abrhamova (Le Cannet), Amber Rolfzen (Chieri/Italie), Marija Milovcic (Evreux), Lucie Dekeukelaire (Marcq-en-Baroeul) et le coach italien Giulo-Cesare Arrregoli (Chieri/Italie) ont quitté Saint-Raphaël. Le contingent 2019/2020 n’en demeure pas moins compétitif avec un effectif qui a intégré de nombreuses jeunes Françaises (Mahé Mauriat, Loana Berty, Bruna Pezelj, Charlotte Schiro, Lara Davidovic) aux côtés des Américaines Jaali Winters (ex-Tenerife/Espagne), Sarah Schmid (ex-Cheseaux-Lausanne/Suisse), Annayka Legros (Obwalden/Suisse), de la Croate Laura Milos (ex-Charleroi/Belgique), de la Canadienne Jessica Niles (ex-Linz/Autriche) et de la Brésilienne Marjorie Apolinario Correa (ex-Chamalières).

A un mois du périlleux déplacement à Rzeszow en Pologne, pour le compte de la Coupe d’Europe, l’ASPTTM a une dynamique à préserver et une place de leader de la Ligue A féminine à défendre. Face au tenant de la Coupe de France, le pari mulhousien n’est pas simple… Mais l’affiche n’en est que plus belle!

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.MULHOUSE 60 24 20 4
2.NANTES 59 24 21 3
3.LE CANNET 55 24 19 5
4.BÉZIERS 54 24 18 6
5.CANNES 54 24 18 6
6.VANDOEUVRE 40 24 14 10
7.MARCQ-EN-BAROEUL 38 24 14 10
8.PAYS D'AIX VENELLES 34 24 11 13
9.ST-RAPHAËL 31 24 10 14
10.TERVILLE FLORANGE 24 24 7 17
11.PARIS ST-CLOUD 18 24 7 17
12.CHAMALIÈRES 17 24 5 19
13.MOUGINS 12 24 4 20
14.FRANCE AVENIR 2024 2 24 0 24
Tous les résultats