ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'ASPTT Mulhouse Volley y a cru

Devant un Palais des Sports plein à craquer (3 500 personnes), l’ASPTT Mulhouse a dominé le grand RC Cannes pendant plus d’un set et demi,  jusqu’à ce que les Azuréennes haussent le ton pour renverser la situation (25/22 20/25 17/25 23/25). Les Mulhousiennes ont ensuite pu suivre les défaites surprises de leur trois poursuivants au classement (Calais, Béziers et Le Cannet).

Une salle qui rêve

Le RC Cannes n’est pas venu à Mulhouse pour rire. Dès les premiers points, les visiteuses mettent la pression (5/8 puis 7/11). Mais il en faut plus pour déstabiliser les locales, portées par leur public, qui recollent à 13 partout. Les coéquipières de Victoria Ravva en remettent une couche pour se détacher à nouveau (15/18). C’est alors que le festival Bokan commence au service et 9 points plus tard, l’ASPTT Mulhouse s’offre 7 balles de set (24/18). Même s’il en faut cinq pour conclure, l’essentiel est là, Mulhouse empoche le premier set.

Le début de la seconde manche est très équlibré. Les égalités s’enchaînent et aucune des deux équipes ne parvient à faire la différence (de 6/6 à 11/11). C’est le moment que choissit l’ASPTT Mulhouse pour mettre le feu et se détacher (15/12). Yan Fang a beau arranguer ses troupes depuis le banc, les Alsaciennes maintiennent leur avance (20/17). C’est toute une salle qui rêve de voir son équipe mener deux sets à rien. Mais de manière assez incompréhensible, les protégées de Magali Magail s’effondrent en fin de set et ne marquent plus le moindre point (17/25).

Quand les Cannoises accélèrent…

Pas abattues par la perte du second acte, les Mulhousiennes s’accrochent en début de troisième (7/7). Malheureusement pour elles, c’est la dernière fois qu’elles seront au contant dans ce set. Les multiples championnes de France retrouvent de la fluidité dans leur jeu et se détachent progressivement (13/9 puis 17/10). Les locales ne peuvent inverser la tendance malgré un petit sursaut d’orgueil (15/19) et voient leurs adversaires remporter la manche (17/25).

En tête au premier temps mort du quatrième (8/6), l’ASPTT Mulhouse continue de tenir la dragée haute à son hôte. Tandis que l’avance des Mulhousiennes atteint quatre points (11/7), plusieurs « Ola » font leur apparition dans le Palais des Sports jusqu’à 16/13. Mais quand les Cannoises accélèrent, il est très difficile de suivre le rythme. Les Mulhousiennes vont en faire les frais une fois de plus. Remises en selle par une série au service de Centoni (16/19), les Azuréennes vont quand même continuer à douter après le retour des locales (20/20). Mais l’expérience parle pour les finalistes en titre de la Champions League qui concluent en quatre sets (23/25).

« On est déçu »

Après le match, au micro de Ma Chaîne Sport, Anna Rybaczewski le répétera plusieurs fois : « On est déçu ». De la déception, il peut y en avoir au vu de la physionomie du match. Il y avait peut-être mieux à chercher face à ces Cannoises. Mais il faudra surtout savoir se servir de ce match de très haut-niveau pour la suite du championnat et les play-offs qui se rapprochent pour les Mulhousiennes.

Comptablement, l’ASPTT Mulhouse a même déjà les deux pieds en play-offs. A trois journées de la fin, la défaite du Cannet (5ème) à domicile contre Paris donne 10 points d’avance à Mulhouse. Mais la sanction de la DNACG plane toujours au dessus des têtes. Le club est auditionné le 5 mars suite à son appel. La décision sera rendue un peu après.

Calendrier

LE 19/01/2019 16:00 PARIS ST-CLOUD | MULHOUSE
LE 26/01/2019 20:00 ST-RAPHAEL | MULHOUSE
LE 29/01/2019 20:00 MULHOUSE | QUIMPER

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 31 11 10 1
2.Cannes 30 11 11 0
3.Le Cannet 25 11 9 2
4.Nantes 21 11 8 3
5.Béziers 18 11 6 5
6.Paris St-Cloud 18 11 6 5
7.St-Raphaël 18 11 5 6
8.Vandoeuvre Nancy 15 11 5 6
9.Venelles 14 11 4 7
10.Mougins 11 11 4 7
11.Quimper 9 11 3 8
12.Marcq en Baroeul 9 11 2 9
13.Chamalières 8 11 3 8
14.France Avenir 2024 1 11 1 10
Tous les résultats