Patricia Muller : « Je pense à la place de l’homme »

Publié le

Présidente du groupe Femmes dirigeantes du Haut-Rhin et dirigeante d’Omni Electricité, Patricia Muller a travaillé dans différents secteurs d’activités en tant que gestionnaire et responsable d’agence : La banque, l’Immobilier Social, Le domaine de la santé puis le BTP en rachetant en 2013 avec mon époux la société OMNI, une entreprise spécialisée dans le génie électriquela maintenance et la mise en conformité des installations électriques.

ASPTT Mulhouse, club de volley-ball

        Qu’est-ce que le sport féminin représente pour vous ? 

Avez-vous déjà demandé à un homme ce que le sport masculin représente pour lui ?  

        Comment avez-vous fait votre place en tant que femme ?

Je ne me suis jamais posé ces questions, j’ai fait ma place en tant qu’être humain, indépendamment du genre et du sexe, et aussi grâce à mes valeurs et mon travail

        Quel conseil pourriez-vous donner aux femmes qui n’osent pas se lancer ?

Il faut savoir bien s’entourer. 

        Citez un mot qui vous représente en tant que femme dirigeante ou à poste à responsabilité.

Persévérance 

        Qu’est ce qui vous a donné envie d’entreprendre / de devenir manager  ?

J’étais déjà manager. Je voulais gagner en autonomie et ne plus être LE fusible entre une Direction & les équipes

        Quel est votre endroit préféré à Mulhouse ?

LA MAISON DU BATIMENT, siège de la FFB 68 

        Une anecdote amusante de votre vie professionnelle :

Oups ! Là, je ne sais pas trop… C’est très personnel.

        Qu’est-ce qui vous motive dans votre métier ?

Tellement de choses… Les valeurs de la grande famille du BTP : Ambiance, solidarité & indulgence.

        Que pensez-vous de la place de la femme dans la société  ?

Je pense à la place de l’homme dans la société….

        Quelles sont vos plus belles réussites en tant que femme ?

D’avoir su concilier ma vie privée & ma vie pro sans sacrifices ni regrets

        Qu’est-ce que la journée des droits des femmes vous inspire  ?

Cette journée m’oblige à avoir une pensée pour nos ancêtres. Elles se sont battues pour que nous,« femmes », puissions vivre sans être dépendantes des hommes.

        A votre avis, la solidarité féminine est-elle suffisamment exprimée dans notre société ?

Je n’ai pas d’avis. En tout état de cause, dans ma vie pro, je constate, tant pour les groupes femmes dirigeantes de la FFB que chez les Femmes Chefs d’Entreprises, qu’une énorme solidarité féminine se pratique au quotidien.  

        Est-il plus aisé, aujourd’hui, d’imposer son genre à l’heure des décisions que par le passé ?… Pourquoi ? 

La réponse est complexe.  Je pense que la femme hésite à imposer ses décisions aujourd’hui comme hier. Ce n’est pas dans son genre… lol

        A vos yeux, quels sont les trois sports qui se conjuguent le mieux au féminin ?

L’ensemble des pratiques sportives se conjugue au féminin. J’ai moi-même pratiqué le judo dans les années 70-90, on était 3 filles dans le club !