Pia Kästner à la passe

Publié le

Passeuse de la sélection nationale allemande, vice-championne d’Allemagne en titre avec Allianz MTV Stuttgart, Pia Kästner assurera la distribution de l’ASPTT Mulhouse la saison prochaine.

La rumeur partie d’Allemagne, à l’occasion du 5e match de la finale de la Bundesliga, remportée par Dresde aux dépens de Stuttgart (3 victoires à 2), est confirmée. C’est bien Pia Kästner (23 ans le mois prochain) qui remplacera, à l’ASPTTM, Madison Bugg à la passe.

ASPTT Mulhouse, club de volley-ball

Pia Kästner a fait toute sa carrière en Allemagne. Après avoir fait ses gammes au SC Potsdam , elle a rejoint les rangs du VC Olympia Berlin (de 2013 à 2017) puis le MTV Stuttgart (de 2017 à 2021) avec qui elle a été championne d’Allemagne en 2019, vice-championne d’Allemagne en 2018 et 2021 et deux fois finaliste de la Coupe en 2019 et 2020. Et, curieusement, elle a évolué à Stuttgart avec deux de ses illustres prédécesseures et toutes deux championnes de France avec l’ASPTT Mulhouse : Madison Bugg (en 2019) et AthinaPapafotiou cette dernière saison. « Il est clair que je sais où je mets les pieds en venant à Mulhouse, confie Pia Kästner. Que ce soit Madison, Athina ou Ivana Vanjak, avec qui je suis en stage avec l’équipe nationale allemande, elles m’ont toutes dit le plus grand bien de Mulhouse et du championnat français. Pour avoir joué souvent l’ASPTT en match de préparation, avec des résultats très équilibrés entre les deux équipes, je sais aussi que le niveau est bon. Je pense que le niveau entre le championnat français et la Bundesliga est assez comparable et je me réjouis de le découvrir ».

Internationale junior dès 2015, notamment aux MondiauxU18, Pia Kästner a été sélectionnée ensuite en équipe d’Allemagne sénior notamment pour les championnats du monde 2018 et à l’Euro 2019 où les Allemandes ont réussi l’exploit de battre les Russes (3-2) avant de tomber face à la Pologne (2-3) en quarts de finale. Sélectionnée pour les prochains championnats d’Europe (du 23 août au 8 septembre), Pia Kästner reste prudente quant à l’objectif des Allemandes : « La sélection a été rajeunie et nous allons attendre les résultats de la Ligue des Nations pour se projeter sur l’Euro ». Ce qui est certain, c’est que la nouvelle passeuse mulhousienne arrivera à Mulhouse particulièrement affûtée.

« Pia est l’une des meilleures passeuses en Europe, confirme le coach François Salvagni à propos de Pia Kästner. Elle a gagné sa place dans le six de base de la sélection nationale allemande et au sein de son club – Stuttgart –, où elle a été confrontée à forte concurrence avec une autre passeuse de haut-niveauAthina Papafotiou -. Pia Kästner est une passeuse « moderne » qui adore le jeu rapide avec de multiples solutions d’attaque. Elle est forte au block et très bonne en défense. Elle travaillera tout l’été avec Kimberly Drewniockavec qui elle a des liens d’amitié très forts. On aime tous Madison Bugg pour la façon dont elle a joué ces deux dernières saisons et, surtout, pour la personne « exceptionnelle« qu’elle est. Mais, après avoir longuement discuté avec Pia et son entraîneur, je suis certain qu’avec le désir de travailler qui l’anime, l’envie de gagner et le talent qu’elle possède, elle est le substitut idéal pour remplacer Madison Bugg. Le fait que, malgré les nombreuses propositions dont elle a fait l’objet, elle ait choisi Mulhouse pour le sérieux du club, du staff et l’ambiance générée au Palais si la crise sanitaire était levée,me rend très fier ».

Article signé Christian Entz