ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L’Alsace du 02/03/15 : Une finale à chaque week-end

L’ASPTTM a rempli son contrat, samedi soir à Florange, en venant à bout d’une courageuse formation lorraine qui se bat à la fois pour assurer son maintien et tenter d’accrocher la 8e place synonyme de play-offs. Cette victoire en trois sets, les Mulhousiennes la doivent à un groupe enfin digne de ce nom.

Il y a un mois encore, avec l’absence d’Alina Albu ou de Petya Tsekova, il n’est pas certain que l’ASPTT Mulhouse aurait négocier ce déplacement sans la moindre casse. Terville/Florange, qui lutte pour conserver sa place au sein de l’élite, restait à domicile sur une performance face au Stade-Français/Saint-Cloud qu’elle a menacé jusqu’à mener 13-10 au tie-break avant de s’écrouler. Ce scénario, sans aller jusqu’au jeu décisif, l’ASPTT Mulhouse l’a vécu dans une deuxième manche particulièrement contestée quand les Lorraines ont compté trois points d’avance à 19-16 avant de s’offrir une balle de set (24-23). Le scénario catastrophe du début d’année, d’actualité face au Stade-Français/Saint-Cloud ou encore à Istres, a pu être évité parce que le banc était suffisamment garni. Au calme d’Armelle Faesch à la passe, les coaches postiers ont pu proposer la fougue de Lauren Plum et la sérénité de Petya Tsekova pour suppléer la discrète Ana Lazarevic. À l’arrivée, cette bonne pioche s’est traduite par un retournement de situation spectaculaire (de 19-16 à 20-20) et une fin de manche particulièrement propre quand il a fallu aligner les points sans trembler et sans se rater. Un exercice dans lequel Alina Albu, Stéphanie Niemer et Tanja Bokan ont excellé samedi soir. « C’est ce qui fait la différence entre la victoire et la défaite », appréciait Magali Magail.

Un gros block

L’éloge du coach postier pour ses joueuses ne se limitait pas à cette seule séquence : « Nous avons joué avec nos valeurs en sachant que le contexte n’était pas facile. Nous avons été au tie-break, une semaine plus tôt, en laissant beaucoup d’influx… Et, mardi, les filles ont beaucoup donné face au Cannet. Alors, forcément, il a fallu puiser dans les réserves. C’est ce qui nous attend jusqu’à la fin de saison. Nous n’avons plus la possibilité de gérer quoi que ce soit à l’occasion des quatre derniers matches de la 1re phase (Nantes, Cannes, au Stade-Français/Saint-Cloud et à Saint-Raphaël)… On va jouer une finale à chaque week-end ! »

Au niveau des chiffres, la prestation du contre mulhousien a été particulièrement remarquable au contre avec 19 blocks gagnants dont, respectivement, 6 et 5 pour Olga Trach et Tanja Bokan mais aussi 4 à l’actif de Lauren Plum en l’espace d’un set et demi ! Par ailleurs, compte tenu de la pression exercée au service, avec une réelle prise de risques, le maigre déchet (5 fautes directes pour 74 services tentés) est tout aussi remarquable que la performance réalisée en défense dans le 3e set par Marielle Bousquet, Léa Soldner, Tanja Bokan et Petya Tsekova.

Terville/Florange – ASPTT Mulhouse : 0-3. Les sets : 21-25 (26’), 24-26 (29’), 21-25 (25’). Temps total de jeu : 1h20. Arbitres : MM. F. Levasseur et L. Falischia. Terville : 42 attaques gagnantes sur 125 (34 %). Pitou (11/37), Magdic (8/18), Bratuhhina (7/29), Lange (5/17), Sidibé (7/14), Duspivova (4/8), Sévin (0/2). 2 services gagnants. 9 blocks Duspivova (4). 11 fautes directes dont 6 au service. Six de base : Sévin (puis Picard), Bratuhhina, Pitou, Lange (puis Magdic), Sidibé, Duspivova. Libéro : De Wilde. Coach : P. Dascalu. ASPTTM : 43 attaques gagnantes sur 114 (38 %). Bokan (15/36), Niemer (11/31), Albu-Ilie (6/16), Trach (5/8), Tsekova (4/10), Lazarevic (1/11), Faesch-Pellerin (1/3). 3 services gagnants. 19 blocks (Trach 6, bokan 5). 13 fautes directes dont 5 au service. Six de base : Faesch-Pellerin (puis Plum), Bokan (puis Soldner), Niemer, Lazarevic (puisTsekova), Trach, Albu-Ilie. Libéro : Bousquet. Coach : M. Magail.

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 23/03/2019 20:00 MOUGINS | MULHOUSE
LE 30/03/2019 20:00 MULHOUSE | LE CANNET
LE 06/04/2019 20:00 NANTES | MULHOUSE

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 58 20 19 1
2.Cannes 50 20 18 2
3.Le Cannet 46 20 16 4
4.Nantes 42 20 15 5
5.Venelles 35 20 12 8
6.Béziers 31 20 10 10
7.St-Raphaël 29 20 8 12
8.Paris St-Cloud 27 20 9 11
9.Vandoeuvre Nancy 25 20 9 11
10.Marcq en Baroeul 22 20 6 14
11.Mougins 21 20 7 13
12.Chamalières 17 20 6 14
13.Quimper 12 20 4 16
14.France Avenir 2024 2 20 1 19
Tous les résultats