ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 12/04/14 : L’ASPTT Mulhouse sur le pont à Nantes

Les volleyeuses mulhousiennes, qui disputent ce soir (20 h) à Nantes le quart de finale aller des play-offs, veulent faire un pas vers les demies, avant le match retour, mercredi (20 h) au Palais des sports.

Entamer les play-offs face à Nantes n’était pas la pire pioche en début de saison, quand le Cannet et Béziers s’annonçaient comme des cadors du championnat. Aujourd’hui, la donne a quelque peu changé : l’ASPTT Mulhouse a perdu pied depuis fin février, et Nantes réalise sa meilleure saison depuis son avènement en Ligue A féminine.

« Nous sommes toujours en vie ! »

Le constat actuel est sévère pour une équipe mulhousienne qui n’a plus gagné depuis le 22 février dernier (3-0 contre Aix/Venelles) et qui reste sur cinq défaites en championnat avec un seul set remporté, à Quimper.

L’équipe mulhousienne s’accroche pourtant au moindre espoir et entend disputer la gagne dans un complexe sportif qui lui a plutôt bien réussi ces dernières saisons (voir ci-dessous). « Nous sommes toujours en vie , clame à qui veut l’entendre Magali Magail. Donc, rien n’est perdu ! »

Le coach mulhousien va même plus loin dans son raisonnement enthousiaste : « On s’est compliqué la tâche en terminant à la 6e place, mais sans hypothéquer nos objectifs qui étaient d’éviter Cannes en demi-finale. La seule chose que nous ayons perdue, c’est l’avantage du terrain ! »

Sans match depuis deux semaines, ce qui n’est pas le cas de Nantes qui a disputé et perdu (3-0 : 25-14, 25-16, 5-15) la finale de la Coupe de France face à Cannes, l’ASPTTM a retrouvé un peu de sa fraîcheur et de ses fondamentaux. « De toute la saison nous n’avons jamais eu l’occasion de travailler tactiquement et physiquement pour préparer un match. J’ai le sentiment que toutes les joueuses sont revenues à leur niveau. Aujourd’hui, on connaît la règle du jeu. On sait que Nantes n’est pas là par hasard. Si on veut aller au bout, nous n’avons pas le choix : il faut gagner à Nantes ! Peut-être que Nantes, en ayant perdu la finale de la Coupe face à Cannes, ne sera plus dans le même état d’esprit. Quand tu joues une finale, c’est toujours pour la gagner… »

L’ASPTTM est bien placée pour le savoir puisque c’est tout près du sommet, à l’occasion de la demi-finale retour de la Coupe d’Europe face à Odintsovo, qu’elle a entamé sa chute.

La principale clé du match de ce soir est peut-être dans la poche de l’Américaine Kristy Jaeckel. Grand artisan des qualifications postières en Coupe d’Europe, elle s’est éteinte depuis. Or, c’est à Nantes qu’elle a joué la saison dernière et le retour aux sources n’est jamais simple. « Je ne sais pas dans quel état d’esprit elle sera , confie Magali Magail. En revanche, ce qui est certain, c’est qu’il ne s’agit pas de son premier retour à Nantes. Et connaissant son amour-propre et son orgueil, je ne serais pas surprise qu’elle sorte un gros match ! »

Les équipes

Nantes : Mirna Basic, Nikoletta Koutouxidou, Els Vandesteene, Ariel Turner, Clémentine Druenne, Veronica Minati, Victoria Foucher, Angie Bland, Sherri Williams, Marion Gauthier-Rat, Luiza Ungerer,. Entr : Sylvain Quinquis.

ASPTTM : Armelle Faesch, Lana Dabic, Anna Lazarevic, Kristy Jaeckel, Kama Diarra, Petya Tsekova, Alexia Djilali, Alina Albu-Ilie, Iulia Ferulik, Marielle Bousquet, Delphine Nercher. Entr : Magali Magail.

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 23/03/2019 20:00 MOUGINS | MULHOUSE
LE 30/03/2019 20:00 MULHOUSE | LE CANNET
LE 06/04/2019 20:00 NANTES | MULHOUSE

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 58 20 19 1
2.Cannes 50 20 18 2
3.Le Cannet 46 20 16 4
4.Nantes 42 20 15 5
5.Venelles 35 20 12 8
6.Béziers 31 20 10 10
7.St-Raphaël 29 20 8 12
8.Paris St-Cloud 27 20 9 11
9.Vandoeuvre Nancy 25 20 9 11
10.Marcq en Baroeul 22 20 6 14
11.Mougins 21 20 7 13
12.Chamalières 17 20 6 14
13.Quimper 12 20 4 16
14.France Avenir 2024 2 20 1 19
Tous les résultats