ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 14/10/13 : L’ASPTT Mulhouse et sa capitaine ont le sourire

Les volleyeuses mulhousiennes ont parfaitement négocié leur première sortie de la saison au Palais en disposant du Hainaut en trois sets secs (25-19, 25-17, 25-17) samedi soir. Plus que le résultat, c’est la sérénité affichée qui a fait plaisir à voir !

Il y a des images qui ne trompent pas… Quand le bras ne tremble pas, quand le sourire s’affiche trois sets durant, quand les filles osent, l’ASPTTM ne peut pas perdre. Pourtant, la pression d’un premier match à domicile et la qualité du service nordiste n’ont pas facilité la tâche des Mulhousiennes. Ces dernières ont eu le mérite de laisser passer l’orage dans la première moitié du set initial (13-14) et au début de la deuxième manche (6-10) pour ensuite dérouler et enchaîner trois séquences pour le moins limpides.

« J’ai l’impression qu’il y a moins de tension »

Armelle Faesch symbolise particulièrement ce changement qui caractérise la version 2013/2014 de l’ASPTTM. Face au Hainaut, la capitaine et passeuse postière a proposé un jeu varié. Mais elle a aussi osé notamment en sollicitant ses attaquantes aux trois mètres et pour conclure le 2e set en première main… Elle a aussi, et surtout, beaucoup souri. « Il est sûr que cette saison, notre jeu change complètement, raconte Armelle Faesch. L’an dernier, on s’appuyait beaucoup sur Tatjana Bokan et que la balle haute en bout de filet n’est pas ma préférée dans mon registre de passes. Aujourd’hui, on a beaucoup plus d’attaquantes aptes à frapper dans différents secteurs et sur plusieurs hauteurs de passe ».

Dans ces images qui ne trompent pas, il y a aussi cette passe arrière accélérée, que Yulia Ferulik concrétise en basket, alors que la précédente avait été « foirée ». « La confiance s’est installée et cela aide, poursuit la passeuse. Avec Yulia, on communique plus que par le passé. J’ai l’impression qu’il y a moins de tension. Je ne sais pas pourquoi, mais on se mettait beaucoup plus de pression la saison dernière. Aujourd’hui, je prends match par match, avec l’intention de les gagner, mais sans me projeter sur d’éventuelles conséquences ».

« Je suis consciente que je n’ai pas fait une grande saison l’année dernière »

Avec les arrivées de Marielle Bousquet, Kristy Jaeckel et Anna Lazarevic pour compenser les départs de Deborah Ortschitt, Anna Rybaczewski et Tatjana Bokan, la réception mulhousienne a complètement changé. Une réception qui est loin d’être encore parfaite mais qui, samedi, n’a pas accusé de série d’échecs.

« Je prends la réception qu’on me donne, déclare Armelle Faesch. Moi, mon boulot, c’est de ramener la meilleure balle possible à mon attaquante et pas de juger la qualité de la réception. En ce qui me concerne, je suis consciente que je n’ai pas fait une grande saison l’année dernière… Sans que je sache pourquoi. Aujourd’hui, elle est derrière moi et je savoure le changement ! »

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 74 26 24 2
2.Cannes 67 26 24 2
3.Le Cannet 59 26 20 6
4.Nantes 50 26 19 7
5.Béziers 43 26 14 12
6.Venelles 42 26 14 12
7.St-Raphaël 42 26 12 14
8.Marcq en Baroeul 35 26 10 16
9.Paris St-Cloud 33 26 11 15
10.Mougins 29 26 10 16
11.Vandoeuvre Nancy 29 26 10 16
12.Chamalières 19 26 7 19
13.Quimper 19 26 6 20
14.France Avenir 2024 2 26 1 25
Tous les résultats