ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 24/01/14 : ASPTT Mulhouse : c’était un vrai soir de fête

Les volleyeuses mulhousiennes se sont réconciliées de la plus belle des manières avec leur public, mercredi soir, en se qualifiant pour les quarts de finale de la Coupe d’Europe aux dépens des Roumaines de Târgu Mures (3-1).

Quand la victoire et la qualification sont au bout, de surcroît aux dépens d’une formation roumaine aux qualités certaines et dans un contexte particulièrement indécis trois sets durant, il serait indélicat de s’attarder sur les frayeurs causées mercredi par les Mulhousiennes. Notamment après la perte d’un premier set pourtant bien négocié initialement (20-15, 22-25). Néanmoins, bien orchestrées à la passe par une excellente Armelle Faesch, les Alsaciennes ont su se reprendre pour faire étalage d’une réelle force de frappe au filet que seule une réception fébrile par moments a privé d’un sans-faute.

« Je pense que les filles avaient très envie »

Il ne faut pas se leurrer. Ce match s’est joué à peu de chose, à l’image d’un 3e set où l’ASPTM a sauvé cinq balles de set. Târgu Mures a présenté un effectif beaucoup plus dense avec des doublures à la passe, en l’occurrence l’internationale roumaine Alexandra Pintea, ou en pointe avec Florentina Ivanciu (1,90 m). En revanche, le jeu collectif a été largement à l’avantage de l’ASPTTM. « On savait que les Roumaines sautaient à deux sur la centrale , explique Magali Magail. Nous avons donc privilégié la balle en basket (dans le dos de la passeuse et décalée vers la mire) ». Un registre dans lequel Petya Tsekova s’est régalée. « Contrairement au match aller, nous avons trouvé des solutions alors que les Roumaines ne sont pas arrivées à s’adapter à notre jeu » , poursuit le coach. Si l’Américaine Kristy Jaeckel a beaucoup pesé (28 points dont 25/47 en attaque), il convient également de mentionner le bon retour d’Ana Lazarevic et la crédibilité d’Alina Albu et de Yulia Ferulik au centre. Un soir de grande colère, on s’était permis de porter atteinte au talent de cette dernière. Mercredi, par ses interventions dans tous les compartiments du jeu, Yulia Ferulik a prouvé qu’elle était une digne héritière de la grande école russe.

« Je pense que les filles avaient très envie et cela s’est traduit par la belle résistance du 3e set » , constate Magali Magail. Nul doute que cette manche, indécise de bout en bout, a été le tournant du match. Et si le bras d’Armelle Faesch (24-24), Kristy Jaeckel (23-24, 25-25, 29-27), Petya Tsekova (26-26) et Alina Albu (28-27) avaient tremblé dans ce money-time, il n’est pas certain que l’ASPTTM serait du voyage en Slovénie pour les quarts de finale.

Mais, avant cela, il s’agira de conserver cette dynamique samedi prochain (à 20 h), au Palais des sports, face à Nantes.

Challenge Cup

HIER SOIR

Schaffhouse-Besiktas Istanbul 0-3

LES QUARTS DE FINALE

Odintsovo – Sliedrecht

Kamnik – ASPTT Mulhouse

Paris/St Cloud – Wroclaw

Le Cannet – Besiktas Istanbul

Match aller les 4, 5 ou 6 février chez le premier club nommé ; match retour les 11, 12 ou 13 février.

Article signé Christian Entz

Calendrier

Fin de saison

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 74 26 24 2
2.Cannes 67 26 24 2
3.Le Cannet 59 26 20 6
4.Nantes 50 26 19 7
5.Béziers 43 26 14 12
6.Venelles 42 26 14 12
7.St-Raphaël 42 26 12 14
8.Marcq en Baroeul 35 26 10 16
9.Paris St-Cloud 33 26 11 15
10.Mougins 29 26 10 16
11.Vandoeuvre Nancy 29 26 10 16
12.Chamalières 19 26 7 19
13.Quimper 19 26 6 20
14.France Avenir 2024 2 26 1 25
Tous les résultats