ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 27/10/13 : Des Mulhousiennes trop généreuses

Les Mulhousiennes ont été contraintes à se faire violence, hier soir au Palais, pour venir à bout d’une courageuse formation d’Evreux qui ne pouvait espérer mieux qu’un set (3-1).

L’absence de l’internationale française Taiana Tére, élément indispensable au sein de la réception ébroïcienne et à la pointe de l’attaque, s’est rajoutée à celles des Nassira Camara et Dragana Bartula. Sans se poser de questions, Evreux a joué crânement sa chance en lâchant le bras à chaque occasion offerte. Notamment dans un 3e set que les Ebroïciennes n’ont pas volé.

Exception faite d’un relâchement coupable entre 16-14 et 17-22 au 3e set, le mérite des Mulhousiennes a été de garder une certaine constance et de ne pas trop tomber dans la facilité. Après la brillante prestation réalisée mardi en Coupe d’Europe, il était difficile d’apprécier le spectacle proposé. Mais à défaut d’avoir vibré, le public a été rassuré. Car à l’heure où Bielsko Biala accusait une nouvelle défaite en trois sets (25-20, 25-20, 28-26) à Trefl Sopot, en championnat de Pologne, l’ASPTTM n’a pas failli pour conserver sa 2e place de la Ligue A féminine. Ce qui, dans la perspective du déplacement de ce mercredi pour le match retour face aux Polonaises, est toujours bon à prendre.

Du premier set, on retiendra l’entame laborieuse (5-6) et un premier sursaut d’orgueil local avec Petya Tsekova au block (8-6). Alina Albu, d’un bon coup de patte, creusait l’écart (16-9) avant de sceller la manche (25-17). Comme auparavant, l’ASPTT Mulhouse peinait à partir (2-6) sous les coups de la Bulgare Dea Slavova et de Channon Thompson. Un laisser-aller de courte durée puisque Kristy Jaeckel ramenait ses troupes au contact (7-6). Bousculées, les Mulhousiennes sortaient les mains des poches en défendant des mains – Petya Tsekova et Marielle Bousquet – et même du pied – Yulia Ferulik -. A 12-11, le contre d’Alina Albu calmait les ardeurs de Thompson et le 2e set se décantait (18-14, 24-17) à l’avantage de l’ASPTTM (25-20).

Une excellente Alina Albu

Pour préserver Armelle Faesch et Kristy Jaeckel, Magali Magail sollicitait alors Lana Dabic et Alexia Djilali au 3e set. Et après deux contres successifs de Yulia Ferulik (14-11), tout semblait baigner pour l’ASPTTM. Sauf qu’Evreux changeait de passeuses avec le retour de Claire Lebreton. Alexia Djilali signait ses deux premiers points (15-14, 16-14) sans empêcher une nouvelle égalisation (16-16). Pour assurer le coup, Magali Magail revenait à son six de base classique. Et quand l’Espagnole Helia Gonzales portait alors l’écart à trois points, il n’y avait pas lieu de s’inquiéter.

Sauf que la relance suivante de Yulia Ferulik était imprécise et que l’attaque de Kristy Jaeckel ne trouvait pas les limites du terrain (17-22). Alina Albu (20-23, 21-23), excellente hier soir avec 13/15 en attaque, et un sauvetage de Delphine Nercher et Armelle Faesch (22-23), semblaient suffire… En vain, Channon Thompson trouvait le bout des doigts du contre mulhousien pour sauver l’honneur (23-25).

Et comme s’il fallait confirmer que ce set perdu n’était qu’un accident, les Mulhousiennes s’arrachaient enfin pour faire la différence en signant leur seule séquence limpide dans ce match (de 16-10 à 25-11) pour conclure. C’est cette bonne note finale qu’il convient de retenir avant le gros challenge qui attend l’ASPTTM, mercredi, en Pologne.

Calendrier

LE 23/03/2019 20:00 MOUGINS | MULHOUSE
LE 30/03/2019 20:00 MULHOUSE | LE CANNET
LE 06/04/2019 20:00 NANTES | MULHOUSE

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 58 20 19 1
2.Cannes 50 20 18 2
3.Le Cannet 46 20 16 4
4.Nantes 42 20 15 5
5.Venelles 35 20 12 8
6.Béziers 31 20 10 10
7.St-Raphaël 29 20 8 12
8.Paris St-Cloud 27 20 9 11
9.Vandoeuvre Nancy 25 20 9 11
10.Marcq en Baroeul 22 20 6 14
11.Mougins 21 20 7 13
12.Chamalières 17 20 6 14
13.Quimper 12 20 4 16
14.France Avenir 2024 2 20 1 19
Tous les résultats