ASPTT, club de volley-ball à Mulhouse

L'Alsace du 31/05/2014 : Trach et Niemer arrivent

L’ASPTT Mulhouse-Volley a enregistré la signature d’une centrale ukrainienne, Olga Trach, et d’une attaquante américaine, Stephanie Niemer pour compenser les départs de Yulia Ferulik et de Kristy Jaeckel.

Après le retour de la Monténégrine Tatjana Bokan, les dirigeants mulhousiens ont fait signer deux nouvelles recrues.

Olga Trach est une centrale ukrainienne (25 ans, 1,88m) dont le palmarès fait état de deux doublés Coupe-championnat en 2009 en Ukraine avec Severodontchanka et, en 2013, avec l’Olympiakos en Grèce. Elle a fini la saison dernière à la 7e place du championnat polonais avec Lodz. « C’est une grande centrale annonce Anna Rybaczewski qui l’a affrontée cette dernière saison dans le championnat polonais. Mais, pour qu’elle soit performante, tout dépendra de sa relation avec la passeuse ».

Olga Trach a la particularité d’avoir évolué à Budowlani Lodz où officiait une certaine Magdalena Sliwa qui a succédé à Térésa Worek au Panthéon des meilleures passeuses polonaises. Nul doute que la recommandation bénéficie d’une crédibilité certaine même si le palmarès international de l’Ukrainienne se limite à une courte apparition en sélection nationale, en 2009, lors des qualifications aux championnats du monde soldé par un échec. Au niveau de ses clubs, après quatre années à Severodontchanka (de 2007 à 2011), elle a ensuite beaucoup voyagé de l’Azerrail Bakou (2011/12) à Lodz en Pologne (2013/14) en passant par Unic Petra Neamt en Roumanie (2012) et l’Olympiakos en Grèce (2012/13).

« Elle a un beau pedigree mais ça reste un pari »

Au poste de réceptionneuse/attaquante, c’est une Américaine qui vient en suppléer une autre. A 24 ans, Stephanie Niemer, formée à l’Université américaine de Cincinnati et titulaire ces trois dernières saisons à Indias de Mayagüez dans le championnat portoricain, quitte pour la première fois le continent américain pour l’Europe. « Elle a un beau pedigree mais ça reste un pari , avoue le président Daniel Braun. Elle n’a pas encore fait carrière en Europe. Mais je trouve que la filière américaine a plutôt bien réussi à Nantes ».

Malgré le départ de Yulia Ferulik qui retourne en Russie, de Kristy Jaeckel et de la jeune passeuse serbe Lana Dabic, le club postier présente à ce jour un semblant de six de base. Outre les trois recrues (Bokan, Trach et Niemer), l’ASPTT Mulhouse conserve dans son effectif Armelle Faesch, Alina Albu, Marielle Bousquet et la Serbe Ana Lazarevic. Avec l’intention de doubler tous les postes et d’etoffer quantitativement le collectif, le coach Magali Magail est également en contact avancé avec une jeune passeuse américaine pour seconder Armelle Faesch. En revanche, rien n’est encore décidé concernant Alexia Djilali et la Bulgare Petya Tsekova.

Article signé Christian Entz

Calendrier

LE 23/03/2019 20:00 MOUGINS | MULHOUSE
LE 30/03/2019 20:00 MULHOUSE | LE CANNET
LE 06/04/2019 20:00 NANTES | MULHOUSE

Classement

PTS MJ G P
1.Mulhouse 58 20 19 1
2.Cannes 50 20 18 2
3.Le Cannet 46 20 16 4
4.Nantes 44 21 16 5
5.Venelles 36 21 12 9
6.Béziers 31 20 10 10
7.St-Raphaël 29 20 8 12
8.Paris St-Cloud 27 20 9 11
9.Vandoeuvre Nancy 25 20 9 11
10.Marcq en Baroeul 22 20 6 14
11.Mougins 21 20 7 13
12.Chamalières 17 20 6 14
13.Quimper 12 20 4 16
14.France Avenir 2024 2 20 1 19
Tous les résultats