Quatre ans après…

Publié le

En signant sa 24e victoire en 25 matches de championnat, mardi dernier à Vandoeuvre/Nancy (3-1), l’ASPTT Mulhouse a fait un grand pas vers son 2etitre de championne de France après celui obtenu en 2017. Pour ce faire, il lui reste à chercher une victoire à l’occasion des trois derniers matches à jouer. A commencer par celui de ce samedi (19h), au Four à Chaux, face à Béziers… Au pire, face à Paris/Saint-Cloud (le 17.04) ou Istres (le 21.04) au Palais des Sports de Mulhouse.

ASPTT Mulhouse, club de volley-ball

Encore jamais l’ASPTT Mulhouse ne s’est présentée dans une situation aussi favorable pour toucher au Graal. En 2017, l’année du titre, les Mulhousiennes étaient assurées de finir en tête du championnat dès l’antépénultième journée. Mais, il leur fallait alors disputer des play-offs (Aix en quart, Cannes en demi et Le Cannet en finale) pour être sacrées. Aujourd’hui, sans play-offs, le contexte est différent et particulièrement favorable à une formation alsacienne qui peut se vanter de rester sur trois saisons exceptionnelles à caracoler en tête du championnat. Néanmoins, entre la misère d’un quart de finale de play-off raté face à Marcq-en-Baroeul en 2019 et le Covid qui a mis un terme prématurément à la compétition en 2020, l’ASPTTM n’a encore rien concrétisé de cette faste période.

Aujourd’hui, à une victoire de la consécration, il n’y a pas plus motivé qu’elle. A tel point que les joueuses du président Daniel Braun ne veulent pas attendre d’être à Mulhouse pour signer cette victoire synonyme de sacre. « La grande différence entre nos derniers matches de championnat où nous avions une grosse pression pour gagner, au pire en quatre sets, et ne pas hypothéquer notre capital face à des équipes qui n’avaient rien à perdre, nous allons affronter une équipe de Béziers qui aura, cette fois, plus à perdre que nous », explique François Salvagni, le coach italien de l’ASPTT Mulhouse. « Nous avons toujours deux jokers et Béziers aucun ! » Le ton est donné. Même si les Mulhousiennes ne devaient pas bénéficier des faveurs du pronostic, face à un adversaire redoutable à domicile, elles n’en demeurent pas moins d’ambitieuses challengers !

En marge d’un titre de championne de France à valider, l’ASPTT Mulhouse sera également en quête d’un record personnel. Invaincues depuis 123 jours (depuis le 8 décembre 2020) en championnat, les Mulhousiennes restent sur 17 victoires consécutives en Ligue A féminine, série en cours. Or, leur record est de 18 succès consécutifs enregistrés lors de la saison 2018/2019 (entre le 17 novembre 2018 et le 6 avril 2019) qui s’était ensuite mal achevée face à Marcq-en-Baroeul. Plus que jamais, c’est à Béziers que Christina Bauer, Léa Soldner, Héléna Cazaute et leurs amies auront l’occasion d’écrire l’une des plus belles pages de l’histoire du volley mulhousien.

Article signé Christian Entz