Romina Marcovici : « Nos droits sont valables toute l’année »

Publié le

Psychologue clinicienne de formation, agrémentée d’un Master en Ressources Humaines Romina Marcovici a rejoint l’entreprise Merck en 2003 sur le site de Molsheim. Elle a eu l’opportunité de se développer dans différentes fonctions et postes de direction tout en poursuivant ses études : 7 ans dans les Ressources Humaines, 4 ans en tant que Directrice d’usine suite à un Executive MBA, 2 ans en tant que Directrice de Cabinet au siège à Darmstadt en Allemagne, tout en finalisant un doctorat, 5 ans en tant que directrice marketing et, depuis Novembre 2021, elle assure la direction du site de Molsheim qui compte plus de 2000 collaborateurs et qui est en pleine croissance.

ASPTT Mulhouse, club de volley-ball

        Qu’est-ce que le sport féminin représente pour vous ?

Une passion, l’opportunité de vibrer dans un collectif, de se dépasser et de donner le meilleur de soi pour la réussite collective. Un temps pour moi uniquement, qui me permet d’évacuer le stress quotidien, et qui me permet de me mesurer à moi-même, sans filtre.

        Comment avez-vous fait votre place en tant que femme ?

C’est davantage en tant que leader que je pense avoir fait ma place. Je me suis reposée sur mes valeurs (esprit d’équipe, relever des défis et réussir ensemble) pour me développer et apporter mes compétences dans les différentes organisations et équipes dans lesquelles j’ai eu la chance d’évoluer

        Quel conseil pourriez-vous donner aux femmes qui n’osent pas se lancer ?

La question que je leur pose toujours c’est « qu’est-ce que vous risquez » ? Ça permet souvent de parler de ses peurs, de poser ses questions, et de voir qu’au fond, tout est possible et qu’il suffit simplement d’essayer.

        Citez un mot qui vous représente en tant que femme dirigeante ou à poste à responsabilité : Ensemble

        Qu’est-ce qui vous a donné envie d’entreprendre / de devenir manager ?

Dans les ressources humaines, vous agissez en tant que fonction support, j’étais donc dans l’influence. Devenir manager était pour moi l’opportunité de pouvoir insuffler directement au sein de mes équipes cet esprit du collectif et de la réussite tout en gardant le sens de l’humour. J’ai pu développer directement les personnes de mon organisation, donner du rythme et de l’énergie, ouvrir le champ des possibles pour mes collaborateurs et vibrer ensemble des réussites collectives

        Quel est votre endroit préféré à Mulhouse ?

Bonne question, ça fait bien longtemps que j’ai quitté Mulhouse… Mais si je devais choisir un endroit que j’aime bien revoir c’est probablement la piscine de l’Illberg où j’ai eu la chance de vivre en jouant des tournois de beachvolley d’anthologie.

        Une anecdote amusante de votre vie professionnelle :

Probablement ma nomination en tant que directrice d’usine en 2010… J’étais la première femme à ce poste (tout comme aujourd’hui pour le site), et non scientifique, ni ingénieure… Lorsque les hauts dirigeants du Groupe venaient nous rendre visite, ils demandaient toujours si je pouvais les diriger vers LE directeur d’usine… Quand je leur disais qu’elle était en face d’eux, leur étonnement était toujours un moment très amusant à observer. 

        Qu’est-ce qui vous motive dans votre métier ?

La diversité des sujets, les perspectives de développement du site, le contact avec toutes les personnes que j’ai la chance de pouvoir rencontrer, à l’intérieur de l’entreprise comme à l’extérieur avec tous les partenaires publics avec qui j’ai la chance de pouvoir interagir

        Que pensez-vous de la place de la femme dans la société ?

Nous vivons une période où tout est possible pour la femme même si l’équilibre reste fragile. Dans le monde professionnel, la diversité et le développement des femmes aux plus hauts niveaux de direction sont plus que jamais facilitéset rendu possible par des impératifs économiques mais également d’éthiques. Je suis très heureuse de pouvoir vivre cette évolution et participer à la démocratisation de l’égalité femmehomme afin que pour ma fille, demain, ce sujet ne soit plus un débat.

        Quelles sont vos plus belles réussites en tant que femme ?

Je suis très heureuse de ma vie, est-ce en tant que femme ou en tant que Romina ? Probablement en tant que Romina je dirais. Je suis heureuse d’être épanouie en tant que femme, épouse, mère, fille, professionnelle, sportive et de toujours me dire que j’ai hâte de découvrir ce que demain a à m’offrir.

        Qu’est-ce que la journée des droits des femmes vous inspire ?

C’est une journée qui m’inspire car il est important de ne pas oublier chacune de nous qui s’est battue pour faire évoluer les mentalités et rendre possible la réalisation des rêves de chacune d’entre nous. Mais vivement qu’on en ait plus besoin. Nos droits sont valables toute l’année 

        A votre avis, la solidarité féminine est-elle suffisamment exprimée dans notre société ?

De plus en plus ! Je constate une réelle évolution dans le soutien des femmes par les femmes. Ayant davantage de femmes dans les postes à responsabilités, nous apprenons à sortir des mécanismes de séduction pour se recentrer sur le soutien méritocratique et la reconnaissance par nos pairs. 

        Est-il plus aisé, aujourd’hui, d’imposer son genre à l’heure des décisions que par le passé ?… Pourquoi ?

C’est une très bonne question… je pense que, en tant que femme, nous devons malheureusement prouver que nous ne sommes pas là « grâce » à notre genre mais que nous le devons à nos compétences. L’audience que nous devons convaincre est encore critique. Être une femme dirigeante demande encore aujourd’hui une exemplarité absolue et sans indulgence

         A vos yeux, quels sont les trois sports qui se conjuguent le mieux au féminin ?

Excellente question… Comment ne pas répondre le volley en numéro 1 ? C’est le sport féminin par excellence qui porte des valeurs féminines caractéristiques : prendre soin, contact, collectif, support, dépendance des unes et des autres.

Si on reste dans le collectif, les JO nous ont fait vibrer pour le basket et le hand féminin… Si on réfléchit plus largement, j’y ajouterais la gymnastique et la GR pour leur magie artistique…