Un bon week-end en spectateur

Publié le

Un bon week-end en spectateur

C’est bien le comble en cette période de restriction et d’interdiction, notamment d’accès aux tribunes et gradins des terrains de sport, au commun des mortels… Exemptes lors de la 24e journée de championnat en Ligue A féminine, les volleyeuses mulhousiennes et leurs coaches se sont limitées à un rôle de spectateurs ce dernier week-end… Spectateurs, comme ceux qui leur manquent cruellement !

Le malheur des unes faisant le bonheur des autres, elles ont apprécié les points perdus par leur concurrent direct pour le titre, Béziers, battu à Cannes (1-3). Un plaisir d’autant plus grand que l’un des principaux artisans de la victoire cannoise est une ancienne Mulhousienne, Isaline Sager-Weider, sacrée MVP du match avec notamment six contres gagnants à son actif. En termes comptables, c’est ce qui s’appelle un retour sur investissement. Et, à six journées de la fin du championnat, l’ASPTTM compte désormais sept points d’avance sur Béziers et peut se permettre deux faux pas sans hypothéquer un deuxième titre de championne de France après le sacre de 2017.

L’autre bonne nouvelle du week-end a été l’attribution de l’organisation du final four de la Coupe de France, les 24 et 25 avril prochains, à Mulhouse. Malheureusement, l’affiche somptueuse se fera à huis clos… Avec des téléspectateurs à défaut de spectateurs !

A quelques jours de leur prochain déplacement à Mougins (mardi 30 mars), Héléna Cazaute, Léa Soldner, Christina Bauer et leurs amies ont pris la température auprès des bénévoles et des supporters qui les accompagnent à distancetout au long d’une saison dont l’échéance est proche. Les réponses de ces spectateurs privés de spectacle n’en sont pas moins autant de messages de soutien et d’encouragement qui méritaient d’être partagés. « Merci à eux sans qui nous n’en serions pas là aujourd’hui » affirme en chœur un collectif généreux dans l’effort et dans l’humain digne d’une grande équipe en quête de consécration.

Christian Entz

ASPTT Mulhouse, club de volley-ball

Les réponses des bénévoles, supporters et spectateurs privés de spectacle

Gaby Klem : « Je suis de tout cœur avec l’équipe et regarde la TV même si ce Palais vide m’attriste. Bravo pour les résultats et la manière et je tiens les pouces afin que coupe et championnat reviennent à notre formidable équipe ! »

Fabrice Bouhouche : « Nous étions présents avant le covid, nous le sommes en cette période bizarre, et nous serons toujours présents. Merci à vous de nous faire vibrer ainsi. Nous sommes tous fiers de vous ! »

Rémy Willet : « Merci ! Tout le monde se porte bien chez nous et nous avons hâte de retrouver le Palais. Nous suivons tous les matches à la télé. Maintenant, on espère que les filles vont nous ramener un titre,championnat ou coupe, même si cela sera dur l’adversaire étant coriace, Béziers ! Mais nous sommes confiants. Cela serait bien qu’on puisse fêter au moins un des deux en plein air si la situation sanitaire le permet… Pourquoi pas au Waldeck (suggestion) ? ».

José Carro : « Tous mes encouragements 📣 ! »

Pierre Niedergang ! « A fond avec vous. Toujours présent devant Alsace 20. Bien triste de ne pouvoir être présent au Palais des Sports. Allez les filles vous pouvez le faire ! »

Michèle Knecht : «  Oui La demifinale va être dure ! C’est dommage de tomber sur Beziers... Ça aurait été mieux pour la finale ! Mais ce sont de vraies guerrières, alors on espère le mieux et on leur souhaite en tout cas d’être en finale et de la gagner bien sûr. On compte sur vous les filles. Ce sera tout aussi stressant de vous regarder à la télé. Bon courage à toutes ! »

MarieChantal Garnier : « Naturellement, il y a de la frustration à vous suivre à distance. Mais, regardons les points positifs. A domicile, nous voyons les matches dans de très bonnes conditions. Merci Alsace 20, et à Armelle Faeschpour ces commentaires avisés. Merci à Mathieu – Arnold – et à Milhusa. Merci, pour votre clapping de fin de match, c’est votre message pour les bénévoles et supporters. Merci à vous, car nous vivons de magnifiques moments de sport qui nous font oublier cette sale période. Vous êtes notre Arc en ciel.Je suis aussi confiante et sereine. Car, vous allez le faire. Nous allons vivre une fin de championnat palpitante. Sans suffisance et arrogance, vous, nous, allons gagner. Allez Les filles ! Ici c’est… Mulhouse ! »

François puzzuoli : « Bien sûr nous vous suivons sur Alsace 20. Nous croisons les doigts pour les deux titres 🤞. Allez les filles ! 

Michel et Andrée Magail : « Nous vous suivons avec attention sur le petit ou plus grand écran chaque fois que c’est possible. Vous voir « en vrai » nous manque. Mais, nous sommes toujours avec vous par la pensée. Continuez sur votre lancée, faitesnous rêver et faitesvous plaisir ! »

Christian K : « Bravo pour ce match contre Le Cannet !J’espère que ce sera l’année du Doublé ! »

Marlène Hessenauer : « Je regarde tous les matches sur Alsace 20.Avec rigueur et concentration vous pouvez le faire. J’ai confiance en vous ».    

Francis Wolf : « Merci pour tout ce que vous avez déjà fait cette saison, et tous mes encouragements pour les semaines à venir. Ce qui serait top, c’est de terminer la saison avec les deux trophées. On compte sur vous et on est derrière vous ! »

Gibert Helgen  : « Merci pour cette attention. Croyez-moi,nous souffrons de ne pas être derrière vous les filles pour vous supporter comme vous le méritez ! Continuez toujours plus haut, maintenant que vous connaissez les tenants et les aboutissants de le coupe et du championnat ! Car ici c’est ici c’est Mulhouse ! Je tiens à féliciter François Salvagni et le staff pour leur professionnalisme. J‘ai vu que François connaît par cœur son team ! Et comme je l’ai déjà formulé sur Faceboock :Merci à toutes et à tous pour votre clappingcela nous réchauffe le cœur derrière notre écran ! Tellement envie d’être avec vous dans ces beaux moments ! »

Robert Herrmann : « L’espoir est que nous puissions juste une fois vous applaudir au Palais des Sports avant la fin de saison pour vous remercier pour la belle saison que vous nous offrez… Avec, qui sait, un titre de championne de France au bout et un beau parcours en coupe. Et bien sûr je vous suis sur Alsace 20 et sur Lnvtv.

 

Edouard Podevin : « J’apprécie beaucoup votre message, c’est un plaisir d’avoir de vos nouvelles ! J’apprécie aussi votre initiative de transmettre vos matches sur Alsace 20. Bien sûr, comme avec mes amis, je ne rate aucun match et ce serait une immense déception si nous étions privés de… Vous devez vous méfier d’une seule chose : de vous-mêmes ! Trop souvent vous gagnez entre autres le 1er set facilement et moins concentrées au 2e vous avez tendance à le laisser filer à l’adversaire, qui prend confiance et vous rend le match plus difficile. Cela à cependant un avantage, c’est de rester un peu plus longtemps avecvous. Même si c’est mauvais pour les nerfs  ! »

Christian Sibert : « Très confiant pour la suite… AvecHéléna, Ivana, Tessa, Georgia, Léa, Jelena, Anna, Laetitia, Marieta, Léandra, Julia, Andra-Maria, Christina… et les autres, nous avons une équipe A+++ »

Serge Richard : « J’espère que vous serez championnes et gagnerez la coupe. Je regarde tous les matchs sur Alsace 20 et sur Sport en France »

Michèle Dagon : « On est avec vous de tout cœur on vous souhaite courage et réussite ! »

Agnès et Jean-Claude Weiss : « Vous effectuez une des meilleures saisons cette année. Nous sommes évidemment frustrés de ne pas pouvoir assister aux super matches et vous encourager. Vous avez des adversaires de haut niveau qui font honneur au volley féminin. Nous suivons les matches retransmis et nous vous encourageons à serrer les rangs contre Béziers.

Noelle Giovanni : « Yeees ! On suit tous les matches sur Alsace 20. Allez les filles et à la revoyure ! »

Bertrand Moser : « Oui je suis triste de ne pas vous voir, mais je vous suis sur Alsace 20 et sur Sport en France. Je remarque qu’une belle liaison s‘est créée entre les joueuses et cela fait plaisir. J‘espère revoir cette même équipe pour la saison 2021/2022 avec un peu plus de confiance dans les grands matches »

Sandra Boeglin : « Vous ne nous voyez pas dans les gradins et vous ne nous entendez pasMais, nous, on vous voit à la télé quand les matches sont retransmis. C’est déjà ça. Ce n’est pas tout à fait la même ambiance qu’au palais des sports. Cela nous manque aussi de ne pas voir les matchs en live. Je ne suis pas joueuse ni entraîneuse de volley ; donc je ne donnerai pas de conseil. Vous avez une très bonne équipe cette saison et vous faites souvent la différence. Continuez comme cela ! »

M.et Mme Folzer : « Nous vous remercions pour votre petit mail sympathique et attentionné. 
Nous sommes confiants envers l’équipe et le coach. Nous sommes de fervents supporters et l’ambiance du palais nous manque. Nous sommes abonnés à LNV. Et nous regardons sur Alsace 20. »

Gaby Reinling  : « Oui je suis les matches à la télé quand ils passent ! L’ambiance de la salle me manque beaucoup ! J’ai hâte de retrouver tous les  » amis  » des gradins avec qui j’ai sympathisé au fil des années. Se retrouver grâce aux places réservées ! J’espère de tout cœur que cette année elles seront championnes… On a été tellement déçu – par le passé –

Jean Dirrig : « Merci pour votre message qui est même arrivé au fin fond du Sundgau.
Ce que j’attends de vous c’est bien sûr le titre national avec, en prime, pourquoi pas, la Coupe de France. Pour cela il faudra vaincre l’ogre Béziers sur les deux tableaux. Je suis bien sûr vos matches sur Alsace 20, sur Sport en France et sur LNV TV.
Pour ce qui est de Béziers, comme je suis aussi leurs matches, je pense qu’une des priorités sera de neutraliser aussi bien que possible Malina Terrell. Il faudra aussi, à mon avis, mais je ne suis pas un grand technicien : essayer de passer un peu plus par le centre,demander à Laetitia – Moma Bassokode smasher plus et de moins essayer de placer ses balles et dedemander à Madison Buggd’essayer plus de premières mains Mais je ne veux pas être un supporter négatif. Je suis bien sûr fier de vous toutes et que je vous félicite pour votre saison jusqu’ici, mais qu’il faudra essayer de parachever du mieux possible ».

Anne et Michel Prob : « Quelle magnifique saison bien que le Palais des Sports nous manque beaucoup. A la télé l’ambiance n’est pas la même. Le doublé serait bien évidemment un bonheur extraordinaire mais le chemin parcouru est déjà bien beau et nous a apporté beaucoup de plaisir. Nous serrons les doigts (et les fesses) pour le reste de la saison. Bravo et merci, nous restons avec vous jusqu’au bout ! »

Bernadette et François Bléger : « Vous êtes une super équipe et ne manquons de vous suivre sur Alsace 20 .Jesouhaite que l’équipe gagne le restant des matches. Alsace 20 c’est très bien… Mais il nous, aussi pour vous, manque des supporters dans la salle ! »

Michel Buessler : « J‘attends de vous que vous continuiez comme d’habitude… Je regarde – les matches – sur Alsace 20 et sur la chaine Sport en France. »

Mathieu Schmitt : « Continuez à nous faire rêver et nous changer les idées pendant cette mauvaise période. Faites au mieux jusqu’à la fin de saison et le reste devrait suivre. Hâte de pouvoir retourner au Palais. 

Carine et Michel Zeyer : « Je suis vos matches dès que je peux sur Alsace 20 ou LNV TV Maigre consolation par rapport à la joie de vous voir au Palais des sports. Il manque l’ambiance, l’adrénaline et l’énergie de toutes et tous. Mais bon, c’est ainsi et c’est mieux que rien. Le pire c’est de se dire que c’est justement l’année où vous allez remporter la Coupe et le ChampionnatNous sommes le 7e joueur mis sur la touche cette année mais bien présent dans vos cœurs. Merci de garder le lien avec vos interviews, vos questionnaires. Merci au staff et à toutes les personnes qui gravitent autour. Que tous les membres de cette équipe signent  pour l’année prochaine. »

Jacques Fugler : « Confiant, évidement, car cette équipe est la plus homogène et la plus forte depuis, que je suis l’ASPTT. Je suis fidèle sur Alsace 20, mais aussi sur les canaux de la ligue. La rencontre au Cannet a été prochede la perfection avec une lucidité de jeu ne laissant, que peu de chance au hasard. Rien n’est joué, mais je vois mal cette équipe laisser le titre s’échapper. La coupe elle c’est une autre histoire, car un match de coupe ne ressemble jamais à une rencontre de championnat. Deux titres, cette saison, me feraient à coup sûr oublier cette année de pandémie, triste évidement que je ne puisse pas vous soutenir au palais. Une dernière chose,si titre il devait y avoir, je le dédirai à MagaliMagailqui a tant donné, pour en arriver là où nous en sommes… Ainsi qu’à ChristopheMagail, pour son courage exemplaire et son engagement. Bien sûr, je n’oublie pas les joueuses et son entraineur, un sacré Monsieur, qui a apporté son expérience ».

Catherine et Alain Heinis : « Mon mari et moi suivons tous les matches. Bon la connexion est parfois un peu compliquée mais, dans l’ensemble, on n’a presque rien raté de vos exploits. On aimerait tellement pouvoir revenir au Palais et vous soutenir dans cette dernière ligne droite, on y croit au titre et à la Coupe de France… Attention tout de même à ne pas se relâcher en fin de saison surtout contre Béziers. Les Angels nous ont souvent, les années précédentes, jouer de mauvais tours. Alors soyons vigilants ! »

André Riedinger : « Oui, ça va, et je tiens le coup. Il est cependant difficile d’accepter de ne pas pouvoir se rendre au Palais des sports pour soutenir et encourager l’équipe et je crains fort que ce soit « cuit » pour cette année. J’adresse, néanmoins, mes très chaleureuses félicitations pour l’excellent parcours réalisé jusqu’à présent et mes encouragements pour la fin de saison et les échéances très importantes à venir. Un grand bravo aux filles, à leur staff, à l’équipe dirigeante, aux salariés et aux nombreux bénévoles. Je n’oublie pas la capitaine blessée que j’ai eu le plaisir de rencontrer devant le centre sportif régional en compagnie de Manon quelques jours avant qu’elle ne se blesse. Elle doit être bien malheureuse. Je suis sûr que vous serez championnes de France et que vous gagnerez la coupe. C’est tout le mal que je vous souhaite. »

Edy Di Tomaso : « Le covid a du bon, puisqu’il permet d’être inventif à une autre relation entre les sportifs et le public, les supporters. Bien sûr, vous laisser seules dans un si grand Palais, est un déchirement. Ne pas pouvoir exulter tout le plaisir que nous pouvons prendre à vous voir délivrer du beau volley est frustrant. Heureusement, avec les moyens modernes, des images arrivent à traverser les murs du Palais, et nous pouvons nous rendre compte que votre volley ne cesse de s’embellir pour devenir un art dédié aux victoires. Même les Cannettanes ont eu plaisir à vous voir jouer, c’est tout dire. Si vous savez garder ce niveau sur les 30 jours qui restent à la saison, alors vous n’avez rien à craindre, les semailles vont être belles. J’ose espérer qu’une célébration sera faite sur la place publique, pour clore à cris et à chants cette bien étrange saison. Soyez heureuses à Mulhouse, nous, les supporters sommesdéjà fiers d’être en lien avec ce club, le staff, avec Vous, les artistes du Taraflex ! »

Tristan Boeglin : « C’est une réelle frustration de ne pas pouvoir vivre les belles performances de l’ASPTT dans la bonne ambiance du Palais des Sports. Heureusement on peut suivre les matchs à domicile sur Alsace 20, mais c’est une maigre consolation. J‘espère que le club pourra garder ses fers de lance, son six de base, l’année prochaine pour être compétitif dès le début de saison et pouvoir espérer franchir un palier en coupe d’Europe ».